La JS Kabylie bousculée par la FAF dans le dossier Christian Gourcuff

La JS Kabylie bousculée par la FAF dans le dossier Christian Gourcuff 1

Sept années après avoir quitté son poste de sélectionneur de l’Algérie, Christian Gourcuff est à nouveau sous les feux des projecteurs. Cette fois, c’est la JS Kabylie et le président de la Fédération algérienne de Football (FAF), Walid Sadi, qui aspirent le recruter. 

Le nouveau président de la FAF a promis des changements importants à la tête de la direction Technique nationale (DTN). Et c’est Christian Gourcuff que Walid Sadi veut nommer à la tête de cette direction importante de la FAF. Walid Sadi aurait exprimé son désir d’engager le coach français pour superviser la direction technique de la FAF, en remplacement de Mustapha Biskri, selon certaines sources.

Christian Gourcuff sollicité par la JS Kabylie ?

La FAF n’est pas la seule à s’y intéresser puisque le technicien français serait également sollicité pour entraîner la JS Kabylie, qui occupe la troisième place du championnat algérien après deux journées. Il prendrait ainsi la place de l’actuel entraîneur, Youcef Bouzidi, en poste depuis avril dernier. Selon des informations proches de la JSK, Gourcuff était le premier choix des dirigeants du club avant le maintien de Youcef Bouzidi, cet été. La direction du club kabyle serait prête à proposer un salaire qui dépasse les 40 000 euros.

Il est important de rappeler que le passage de Gourcuff en Algérie n’a pas nécessairement été un long fleuve tranquille. Son aventure en tant que sélectionneur national s’était terminée en avril 2016, deux ans seulement après son arrivée et un an avant la fin de son contrat. La FAF avait alors annoncé une résiliation « à l’amiable » et « à sa demande ». Les relations tendues avec la presse locale avaient été pointées du doigt, bien que la qualité de jeu de la sélection ait marqué les esprits.