La JS Kabylie vire (encore) son entraîneur

La JS Kabylie vire (encore) son entraîneur 1

Le Portugais Rui Almeida, n’est plus entraîneur de la JS Kabylie. La direction du club kabyle a décidé de le virer de son poste. L’annonce a été faite ce jeudi 25 janvier par le directeur sportif de JSK, Azzedine Aït Djoudi.  

La valse des entraîneurs se poursuit à la JS Kabylie. Alors que la saison n’a pas encore consommé sa phase aller, le club phare de la Kabylie vient déjà de se séparer de son deuxième entraîneur. En effet, la direction des Jaune et Vert a annoncé ce jeudi le départ du Portugais, Rui Almeida, et de son staff de la barre technique du club. Un départ qui intervient à moins de 48 heures du match de la 15e et dernière journée de la phase aller, qui opposera la JSK à l’US Oued Souf samedi 27 janvier  au stade du 1er novembre de Tizi Ouzou.

Dans une vidéo publiée sur la page Facebook du club, le directeur sportif de la JSK, Azzedine Ait Djoudi, a annoncé la fin de mission de l’entraîneur portugais Rui Almeida et de son staff composé de l’entraîneur adjoint Pédro Miguel Mimoso Duarté et du préparateur physique Séraio Mauricio Querdio. « Nous avons quelques CV d’entraineurs et, en consultation avec le président du club, nous allons choisir le meilleur profil» a indiqué Aït Djoudi. L’ intérim sera assuré par Mohamed Lacet et Lounes Gaouaoui », précise-t-il.

JS Kabylie : Apres Bouzidi, le Portugais Almeida prend la porte

« Depuis mon arrivée, j’ai constaté que le travail que réalise cet entraîneur ne pourra pas mener la JSK à réaliser objectif », affirme Ait Djoudi.  «Avec cet entraîneur la JSK risque de se retrouver dans une mauvaise situation. Que ce soit sa manière de diriger les séances d’entraînement ou sa façon de parler aux joueurs,  sincèrement, je ne suis pas convaincu par cet entraîneur », explique-t-il. « Nous avons discuté de cette situation avec les dirigeants du club et nous avons décidé de mettre fin aux fonctions d’Almeida », a affirmé le directeur sportif kabyle.

Recruté le 14 octobre dernier pour succéder à Youcef Bouzidi,  le technicien portugais n’a donc pas réussi à tenir plus de 3 mois à la barre technique de la JSK. Sous sa coupe, les camarades de Kouceila Boualia, ont réalisé un parcours mitigé avec notamment deux nuls à domicile contre l’US Biskra et le MC El Bayedh. La JSK qui occupe la moitié du tableau avec 19 points s’est aussi distingué par sa fragilité en dehors de ses bases en perdant plusieurs matchs en majorité dans les ultimes minutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *