Une nouvelle ère débute à la Fédération algérienne

Une nouvelle ère débute à la Fédération algérienne 1

Walid Sadi a été élu nouveau Président de la Fédération Algérienne de Football (FAF), jeudi 21 septembre 2023. Le seul candidat a remporté une victoire écrasante, avec 76 voix en sa faveur, seulement 5 voix contre, et un bulletin nul.

Cette élection marque le début d’un nouveau chapitre pour le football algérien, avec Sadi aux commandes pour le reste du mandat actuel, jusqu’en 2025, soit 18 mois. Le scrutin a vu la nomination d’un président unique en l’absence d’autres candidats.

Les électeurs, lors de cette opération de vote à bulletin secret, ont clairement exprimé leur soutien à sa candidature. L’élection de Sadi marque enfin la fin d’une période de turbulences au sein de la FAF. La démission de Djahid Zefizef avait créé un vide au sein de l’organisation, et l’élection d’aujourd’hui visait à combler cette vacance de pouvoir.

L’assemblée générale élective qui a conduit à l’élection de Walid Sadi avait été convoquée en réponse à la démission de Djahid Zefizef, qui avait passé à la tête de la FAF seulement un an avant de rendre le tablier.

Walid Sadi face à des enjeux complexes

Le nouveau Président de la FAF, Walid Sadi, prend maintenant les rênes de l’organisation en période de grands défis. L’équipe nationale de football se prépare à disputer la CAN 2024 et les éliminatoires de la coupe du monde 2026. Sadi devra faire face à des enjeux complexes, tels que la promotion du sport à la base, le développement des infrastructures sportives, et la préparation des équipes nationales pour les compétitions internationales.

Il est important de noter que Walid Sadi est un visage bien connu dans le monde du football algérien. Il a déjà occupé un poste au sein du Bureau Fédéral (BF) à l’époque où Mohamed Raouraoua était aux commandes de la FAF. Cette expérience passée dans la gestion du football algérien pourrait bien être un atout précieux pour son mandat actuel en tant que Président.