Le très étrange recrutement de Guedioura par le CR Belouizad

Le très étrange recrutement de Guedioura par le CR Belouizad 1

Le club algérien, CR Belouizdad a récemment annoncé l’arrivée de l’ancien international Adlène Guedioura, âgé de 37 ans. Cette signature intervient peu de temps après l’arrivée de Raïs M’Bolhi, pour des contrats de deux ans, laissant présager une retraite sportive pour ces deux Fennecs.

Si le recrutement de M’Bolhi peut sembler compréhensible, bien que son salaire mensuel exorbitant de 30 000 euros suscite des interrogations, l’arrivée de Guedioura semble échapper à toute logique sportive. En effet, le milieu de terrain défensif n’a pas été compétitif depuis un certain temps, et il est arrivé au club sans l’aval de l’entraîneur Sven Vandenbroeck.

Le recrutement de Guedioura au sein du club algérois est pour le moins étrange. Initialement, il avait été l’intermédiaire dans les tentatives de placement de M’Bolhi, d’abord au MC Alger, puis au CR Belouizdad. L’ancien joueur d’Al-Wakrah SC, dont le dernier passage remonte à janvier dernier, a finalement trouvé sa place en tant que joueur. Il a signé un contrat de deux saisons, pour un montant de 300 millions de centimes par mois, soit près de 15 000 euros mensuels, rapporte nos confrères de la Gazette du Fennecs.

La signature de Guedioura soulève des interrogations

Ce recrutement de Guedioura par le CRB soulève de nombreuses interrogations quant à sa pertinence sur le plan sportif. Tout d’abord, le joueur est à l’arrêt depuis un certain temps. Il semble donc difficile de justifier cette signature au sein d’une équipe qui vise régulièrement les sommets du football algérien. De plus, l’absence de l’aval de l’entraîneur dans cette transaction ajoute encore de la confusion.

Enfin, le montant du salaire accordé à Alène Guedioura, bien que moins élevé que celui de M’Bolhi, reste significatif pour un joueur qui semble être en fin de carrière. Cette décision financière peut être perçue comme un investissement risqué pour le club, d’autant plus que le marché des transferts en Algérie est particulièrement instable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *