« L’Algérie ne pourra pas gagner la CAN 2024 »

« L’Algérie ne pourra pas gagner la CAN 2024 » 1
Équipe alignée par Belmadi face à l'Angola

La CAN 2024 a commencé et les équipes se rivalisent pour la suprématie continentale. Parmi les favoris, on retrouve le Sénégal, tenant du titre, mais aussi la Côte d’Ivoire, le Maroc et le Nigeria. Cependant, l’Algérie, qui a remporté la CAN en 2019, ne figure pas parmi les favoris, selon l’entraîneur de la Gambie, Tom Saintfiet.

Dans une récente interview accordée à 90football.fr, Tom Saintfiet a expliqué pourquoi il ne croit pas en les chances de l’Algérie. Il a souligné que les équipes maghrébines, comme l’Algérie, font face à des défis uniques lorsqu’elles jouent en Afrique de l’Ouest.

Le premier défi est le climat. Les températures élevées et l’humidité persistante peuvent être difficiles à gérer pour les joueurs qui ne sont pas habitués à ces conditions. Le deuxième défi est les infrastructures. Les stades en Afrique de l’Ouest ne sont pas toujours de la même qualité que ceux d’Europe ou du Nord de l’Afrique. Cela peut être un désavantage pour les équipes qui sont habituées à jouer sur des terrains de haute qualité.

« L’Algérie ne pourra pas gagner la CAN 2024 » 2
Tom Saintfiet, sélectionneur de la Gambie

Le technicien belge a également mentionné que l’Algérie a connu une année difficile en 2022. Les Fennecs ont été éliminés de la Coupe du monde en barrages et ils ont également été éliminés au premier tour de la CAN. Cette expérience négative pourrait avoir un impact sur la confiance des joueurs et sur leur capacité à performer lors de la CAN 2024.

Belmadi a bien préparé ses joueurs

Il faut dire que les arguments de Tom Saintfiet sont convaincants. L’Algérie devra surmonter de nombreux défis si elle veut remporter la CAN 2024. Cependant, il est important de noter que le football est un sport imprévisible et que les surprises ne sont jamais exclues. Conscient de l’importance de l’adaptation au climat de l’Afrique de l’Ouest, le sélectionneur algérien Djamel Belmadi avait préparé ses joueurs pendant 10 jours dans un environnement semblable, au Togo. L’entraineur voudrait que ses joueurs soient le mieux préparés physiquement pour cette CAN afin d’aller le plus loin possible dans ce tournoi. Cela commence dès demain face au Burkina Faso que l’Algérie affrontera à partir de 14h00 ( heure locale) 15h00 (heure algérienne).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *