La CAF veut toujours accorder l’organisation d’une CAN à l’Algérie

La CAF veut toujours accorder l'organisation d'une CAN à l'Algérie 1

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), le Sud-Africain Patrice Motsepe, ne rate jamais l’occasion de parler de l’Algérie et de son vœu de la voir organiser une phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN). De plus en plus, il donne l’impression qu’il a besoin d’un pays pour accueillir la CAN 2027 attribuée à trois pays de l’Afrique de l’est, en l’occurrence la Tanzanie, le Kenya et l’Ouganda.

Des indiscrétions sorties tout droit des couloirs égyptiens de la CAF ont affirmé que les trois pays lauréats ne pourront pas être prêts pour accueillir la CAN 2027, notamment pour manque criant de stades homologués, mais la CAF leur a quand-même attribuer cette édition, avec l’espoir que l’Algérie vienne au secours de l’Instance africaine et se propose de palier à une éventuelle désistement du trinôme initial.

La CAF rêve d’une CAN en Algérie

Et Patrice Motsepe le montre à chaque occasion. La dernière fois, c’est la conférence de presse qu’il a animée, samedi 10 février, à la veille de la finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2024) en cours en Côte d’Ivoire. « Nous n’aimons pas seulement voir l’Algérie jouer, nous voulons aussi la voir organiser la Coupe d’Afrique », a-t-il affirmé, en réponse à une question des journalistes de la télévision algérienne.

Pour expliquer que l’Algérie est capable de réussir l’organisation de la phase finale d’une CAN, le Sud-Africain ne manquera pas d’évoquer le CHAN 2023 organisé par l’Algérie dans des conditions optimales. « S’il vous plait, veuillez présenter mes félicitations aux Algériens pour avoir organisé le meilleur CHAN de l’histoire », a-t-il lancé, toujours à l’adresse de nos confrères de l’ENTV.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *