L’Algérie cible d’une terrible campagne de haine durant la Coupe d’Afrique

L'Algérie cible d'une terrible campagne de haine durant la Coupe d'Afrique 1

Il a fallu qu’une Algérienne, très controversée, diffuse une vidéo depuis la Côte d’Ivoire, dans laquelle elle a été blessante à l’égard du pays et de ses habitants que certains, en Afrique, profitent pour déverser leur haine sur l’Algérie et les Algériens. Ils attendaient seulement une occasion propice pour taper sur l’Algérie et avec sa vidéo, Sofia Benlemmane la leur a offerte sur un plateau d’argent.

En fait, les premiers à avoir dénoncé la vidéo blessante de cette Algérienne établie en France, c’est bien les Algériens qui n’ont pas manqué d’exprimer leur rejet de la vidéo et de son autrice et d’exiger son expulsion de Côte d’Ivoire, parce que les internautes algériens, notamment ceux qui sont très actifs sur les réseaux sociaux, considèrent que cette femme a porté atteinte à l’Algérie et aux Algériens, avant la Côte d’Ivoire et les Ivoiriens. Mais certains Camerounais, Ivoiriens et Marocains n’en ont cure, l’essentiel étant pour eux de dénigrer l’Algérie. Heureusement qu’ils ne sont pas assez nombreux pour créer de graves tensions entre Africains.

Les Algériens y répondent merveilleusement

Cela n’a pas empêché le lancement d’une campagne de haine et de détestation ciblant l’Algérie et les Algériens. Et milieu du bruit produit par la haine, les appels à la fraternité et à l’amitié deviennent inaudibles même quand ils sont plus nombreux et les images de symbiose et d’osmose deviennent carrément invisibles alors qu’elles sont plus belles et plus nombreuses. Les Algériens passent un bon moment dans la société ivoirienne et chaque jour, cela se voit dans des images et autres vidéos partagées sur les réseaux sociaux et certains médias.

Mais pour les semeurs de haine qui n’ont rien à envier à Sofia Benlemmane, il n’est pas nécessaire de voir cette femme en train de passer des bons moments avec une famille ivoirienne qui lui fait goûter une recette locale dans la bonne humeur. Il n’est pas non plus utile de voir la vidéo de cet Algérien qui a été conduit à moto par un jeune Ivoirien vers la mosquée pour la prière de l’aube, ni toutes ces images et vidéos qui montrent des Algériens en bons termes avec les Ivoiriens, mais aussi avec des Burkinabès, des Camerounais et des supporters d’autres nationalités africaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *