L’Égyptien Aboutrika se paie Belmadi et Mahrez

L'Égyptien Aboutrika se paie Belmadi et Mahrez 1

Le légende du football égyptien, Mohammed Aboutrika, actuellement consultant chez beIN Sports, n’a pas manqué de critiquer Riyad Mahrez, auteur d’un match catastrophique face à l’Angola. Aboutrika affirme également ne pas comprendre les choix de Belmadi. 

Le match du groupe D joué lundi 15 janvier entre l’Algérie et l’Angola a fait couler beaucoup d’encre et de salive, après le match nul (1-1) imposé par la sélection angolaise, alors que l’Algérie a dominé la rencontre quasiment de bout en bout. Et ce n’est pas uniquement de la frustration qui a été exprimée après ce faux pas, mais aussi des critiques acerbes à l’égard du sélectionneur national Djamel Belmadi et même de son capitaine Riyad Mahrez.

En effet, l’international algérien d’Al Ahli de Djeddah, Riyad Mahrez, et le sélectionneur algérien, Djamel Belmadi, en ont eu pour leurs grades après le match nul contre l’Angola, à l’occasion de l’entrée en lice de l’Algérie dans cette CAN 2024, au Stade de la Paix de Bouaké, en Côte d’Ivoire. Et ce ne sont pas seulement des journalistes qui s’étaient démarqués de la prestation de l’ailier droit et du coaching de Belmadi, puisqu’il y a également des anciens joueurs, et pas des moindres.

Aboutrika ne comprend pas le choix de Belmadi

C’est le cas de l’ancienne star de la sélection égyptienne, Mohamed Aboutrika, qui est consultant pour le groupe médiatique qatari, BeIN Sport, qui n’a pas manqué d’exprimer son incompréhension devant l’attitude de Djamel Belmadi à l’égard de son capitaine d’équipe. Pour l’ancien milieu de terrain d’Al Ahly du Caire, Riyad Mahrez devait être remplacé par Djamel Belmadi en cours de match.

L'Égyptien Aboutrika se paie Belmadi et Mahrez 2

En fait, contrairement à certains journalistes algériens qui sont allés jusqu’à remettre en cause la titularisation de Riyad Mahrez, Mohamed Aboutrika n’a pas critiqué le choix initial du sélectionneur national. « C’est incompréhensible de faire jouer Mahrez 90 minutes, il n’a strictement rien montré pour le laisser sur le terrain », a-t-il affirmé sur BeIN Sport.

 

1 Comment

  1. C’est la faute impardonnable du coach. Il n’y a rien à dire.Il est complètement passé à côté. Avec son entêtement à faire jouer coûte que coûte Mahrez ,l’Algérie ne risque pas d’aller loin…Mahrez et d’autres feraient mieux de partir. Les miracles ne se produisent pas tout le temps…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *