L’Algérie victime d’une terrible injustice face à l’Angola ? (VIDÉO)

L'Algérie victime d'une terrible injustice face à l'Angola ? (VIDÉO) 1
Équipe alignée par Belmadi face à l'Angola

L’équipe d’Algérie a déçu lors de son premier match de la CAN 2024 contre l’Angola. Les hommes de Djamel Belmadi, bien qu’ayant rapidement pris le contrôle de la rencontre, se sont éteints, laissant l’Angola revenir pour arracher un match nul (1-1).

En fin du match décevant, une controverse a éclaté suite à la décision de l’arbitre de ne pas consulter le VAR. Une décision qui a suscité l’indignation et la colère des supporters algériens, et elle concerne un possible penalty non attribué aux Fennecs.

L’action en question s’est déroulée sur un coup franc, où Slimani a effectué une remise de la tête. Le ballon a nettement heurté la main décollée du corps d’un défenseur angolais. Malgré la présence du VAR, l’arbitre a maintenu sa décision initiale, ne reconnaissant pas l’évidence du geste. Cette situation a déclenché une vague de frustration parmi les fans algériens, qui estiment que leur équipe a été victime d’une injustice flagrante.

Les joueurs doivent tourner la page

Il est indéniable que cette décision controversée en fin de match a volé la vedette à la belle performance du trio arbitral. Il est vrai que dans le monde du football, les équipes sont souvent confrontées à des décisions arbitrales discutables, mais avec la présence de la technique du VAR, ce genre d’erreur n’est plus tolérable.

Après ce match nul décevant, les Fennecs doivent maintenant se tourner vers les rencontres à venir avec plus de détermination. Les joueurs et le staff technique dirigé par Djamel Belmadi doivent analyser la situation, tirer des leçons de ce match difficile, et se préparer à disputer les prochaines confrontations avec une mentalité plus forte.

En somme, bien que la déception soit palpable après ce match contre l’Angola, l’Algérie doit canaliser cette frustration pour rebondir lors des prochains matches. La CAN 2024 est loin d’être terminée, et les Fennecs ont encore toutes leurs chances de briller malgré ce faux pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *