« C’est une honte » : Les consultants émiratis fracassent Belmadi

"C'est une honte" : Les consultants émiratis fracassent Belmadi 1

Le sélectionneur algérien Djamel Belmadi, a suscité l’indignation en confrontant l’attaquant Saïd Benrahma après l’avoir remplacé à la 66e minute d’une rencontre marquée par une grande intensité, en particulier en seconde mi-temps. Cette scène désolante peut peser lourdement sur l’avenir du joueur de West Ham avec la sélection.

Djamel Belmadi a agrippé Saïd Benrahma par le maillot au moment de son remplacement, après un échange houleux de paroles entre les deux hommes. La complexité de la rencontre face à l’Egypte semble avoir eu des conséquences sur le moral du sélectionneur national, Djamel Belmadi, à tel point qu’il en est venu à saisir Benrahma par le maillot.

Les consultants de la chaîne émiratie Abu Dhabi Sport ont exprimé leur point de vue sur cette altercation impliquant Belmadi et Benrahma : « Il s’agit d’une scène préjudiciable à l’image de l’équipe nationale algérienne, et il est inacceptable de voir de tels incidents à ce niveau. Il incombait à Belmadi de calmer ses joueurs, plutôt que de les provoquer, comme nous l’avons observé aujourd’hui, » a déclaré l’un des consultant dans l’After match.

« Belmadi a ciblé le joueur le plus calme de son équipe. Si cette altercation avait concerné Slimani, Bounedjah ou Belaïli, nous aurions peut-être assisté à une réaction désastreuse, » a indiqué un autre. Cette scène a immédiatement captivé l’attention des médias et des amateurs de football, en raison de son caractère inhabituelle qui est pourtant réputé être très proche de ses joueurs.

Djamel Belmadi s’exprime sur l’incident

En conférence de presse d’après match, Djamel Belmadi s’est exprimé sur cet incident sans vraiment donner des explications. Il a déclaré : « Il y a deux jours, vous parliez de Slimani et de Benrahma. Laissez-nous dans le monde du football. Cela se passe dans le football. » Le sélectionneur algérien s’est dit irrité face à l’attention portée à ces incidents, insistant sur le fait que de telles choses se produisent régulièrement dans le monde du sport.

« Il n’y a aucune utilité à parler de telles questions. Lorsque je l’ai remplacé, il n’était pas content, et je n’étais pas non plus satisfait de la situation, » a indiqué le sélectionneur national qui a ainsi reconnu que l’échange avait eu lieu, mais il a minimisé son importance en le qualifiant de routine dans le football.

1 Comment

  1. L’action de Belmadi est inappropriée. Un entraineur ne doit pas se comporter comme un voyou devant le public et ses joueurs.
    Belmadi est conscient de la boulette qu’il l’a faite, mais il veut nous faire croire qu’une telle scène arrive souvent dans le monde du football, alors que c’est archi faux.

Comments are closed.