Le père de Youcef Belaïli provoque une vive polémique en Algérie

Le père de Youcef Belaïli provoque une vive polémique en Algérie 1

La scène se répète après presque chaque match du Mouloudia d’Alger, attirant l’attention de nombreux observateurs. Hafid Belaïli, le père de l’international algérien, accorde des interviews à la presse, suscitant une vive polémique. Cette pratique inhabituelle a suscité des critiques de la part de journalistes, notamment de Mustapha Mazouzi, qui n’a pas hésité à exprimer son désaccord.

Mustapha Mazouzi, journaliste sportif bien connu, a vivement dénoncé cette situation qualifiant ces interviews du père de Belaïli de « phénomène étranger » dans le contexte du football algérien. Selon lui, de telles pratiques sont peu communes dans le monde du football.

Le journaliste a exprimé son étonnement en déclarant : « On voit des choses incroyables dans notre championnat. Cette tendance à l’interviewer après chaque match est assez étrange. C’est une pratique qui n’a pas sa place ici. » Les réactions à cette situation sont partagées, certains la considérant comme un moyen de mettre en avant Youcef Belaïli, tandis que d’autres estiment qu’elle nuit à l’image du football professionnel.

La presse sportive au centre des critiques

La presse sportive elle-même est au centre des critiques. Certains estiment qu’elle devrait être plus sélective dans le choix de ses interviews post-match, en privilégiant les joueurs, l’entraîneur, ou les personnalités clés de l’équipe, au lieu des membres de la famille des joueurs.

Le journaliste sportif fait une réflexion sur les normes et les pratiques du journalisme sportif en Algérie et soulève des questions sur le rôle des médias et leur responsabilité dans la couverture des événements sportifs. Mazouzi dénonce certains journalistes qui cherchent à faire le buzz et à susciter l’intérêt du public en accordant des interviews à des personnes extérieures au club.