Le salaire de Youcef Belaïli au Mouloudia d’Alger n’est pas « exagéré »

Le salaire de Youcef Belaïli au Mouloudia d'Alger n'est pas "exagéré" 1

Quelques heures seulement après avoir présenté officiellement sa nouvelle recrue, l’international algérien Youcef Belaïli, la direction du Doyen a publié un long communiqué sur sa page Facebook, dans lequel, elle réfute « les informations rapportées par les médias nationaux », en ce qui concerne notamment le salaire du joueur.

L’international algérien Youcef Belaïli est comme « condamné » aux polémiques.  Son recrutement par le Mouloudia d’Alger fait encore couler d’encre. Et c’est le salaire proposé par le Doyen au natif d’Oran qui créé la polémique. Alors que des médias assuraient que l’ancien joueur d’Ajaccio allait percevoir le salaire astronomique de  2,2 milliards de centimes par mois, la direction du club algérois a vite démenti  des « informations erronées ».

« C’est trop exagéré », écrit à ce propos le MCA. Dans le même communiqué, il y est également mentionné que Youcef Belaïli avait choisi d’opter pour le club (MCA), « par conviction », non sans reconnaître que  les négociations avaient été longues et ardues. La direction du MCA réfute ainsi, « des chiffres imaginaires ».

Salaire de Youcef Beaïli : Les précisions du MCA

Dans son communiqué, la direction du Mouloudia a également tenu des éclaircissements quant aux sources du financement du recrutement de l’international algérien Youcef Belaïli, qu’elle considère comme « historique dans le championnat professionnel algérien ».La direction du Mouloudia assure de ce fait, que ce financement, entre autres, « dépend du parrainage d’une société étrangère opérant en Algérie, lié à un nouveau financier dont le nom sera révélé dans les prochains jours ».

Youcef Belaïli : La fin d’un feuilleton

Le 09 août 2023 fera date dans la carrière de l’international algérien Youcef Belaïli, qui vient de s’engager pour les deux prochaines saisons avec le doyen des clubs algérien le Mouloudia Club d’Alger.Avant cela, rien n’était encore « visible » quant à l’avenir de l’ancien joueur d’Ajaccio, lui qui a refusé des offres au Golfe, en Turquie en Egypte ou encore en Tunisie.

Quelles que soient les raisons ayant motivé son choix, Youcef Belaïli, retrouvera ainsi le rectangle vert, après pratiquement six mois de non compétition. Aux supporters du Mouloudia d’Alger, il a d’ailleurs promis le doublé pour cette saison sportive dont le coup d’envoie n’est que dans quelques semaines. Quant à son avenir en Équipe nationale, rien n’est encore clair. Sera-t-il convoqué par Djamel Belmadi pour le prochain stage des  Fennecs ? Seul l’avenir nous le dira.