CAN 2025 : L’Algérie appelée à retirer sa candidature et saisir la FIFA

CAN 2025 : L'Algérie appelée à retirer sa candidature et saisir la FIFA 1

Officiellement la CAF n’a pas encore annoncé le pays hôte de la 35eme édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2025) retirée à la Guinée, mais pour le commentateur algérien de beIN Sports, Hafid Derradji, le pays organisateur de la compétition a été désigné en coulisses, il y’a bien longtemps. 

Il y’a quelques jours, le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekdjaa a fait une déclaration surealiste, en annonçant publiquement que le Maroc organisera la CAN 2025. Il confirme les récentes déclarations du célèbre journaliste algérien, Hafid Derradji qui ne cesse de déclarer que la CAF a bouclé ce dossier en coulisses. Selon lui, l’Algérie n’abritera pas cette compétition continentale, assurant une nouvelle fois que le Maroc a réussi à  remporter la bataille grâce à sa grande influence au sein de la CAF.

Derradji appelle à retirer la candidature

À travers une publication sur les réseaux sociaux, Hafid Derradji a ainsi appelé l’instance fédérale algérienne à retirer sa candidature pour l’organisation de la CAN 2025. « La FAF est appelée à retirer son dossier de candidature pour l’organisation de la CAN 2025 suite aux dernières déclarations du président de la FRMF, devant les parlementaires marocains où il a affirmé que son pays organisera officiellement la CAN 2025″, a publié Hafid Derradji.

La FIFA doit être saisie

Dans la même publication, Hafid Derradji s’est attaqué aux responsables de la Confédération africaine de football (CAF). Il estime que l’instance africaine a perdu toute sa crédibilité après les dernières déclarations de Faouzi Lekjaa. « On savait depuis longtemps que l’organisation de la CAN 2025 sera attribuée au Maroc, mais les déclarations du président de la FRMF ont mis à nu la crédibilité de la CAF et la réputation de ses membres. Les Fédérations des autres pays candidats pour l’organisation de la CAN 2025 doivent se retirer et déposer plainte au niveau de la commission de discipline de la CAF et la FIFA, mais aussi au niveau de Comité olympique internationale », a ajouté Derradji.