Algérie – Maroc : Quand Fouzi Lekjaa dévoile le pays organisateur de la CAN 2025 (Vidéo)

Algérie - Maroc : Quand Fouzi Lekjaa dévoile le pays organisateur de la CAN 2025 (Vidéo) 1

Algérie – Maroc : Visiblement, tant que la Confédération africaine de football (CAF) n’a pas annoncé le nom du pays hôte de la 35e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2025), il y aura encore et toujours des déclarations choc, des fléchettes, des insinuations qui maintiendront en vie la polémique entre les Algériens et les Marocains, tous deux candidats à l’organisation de cette édition retirée à la Guinée.

C’est le tour cette fois-ci du président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, qui est également membre du gouvernement marocain, chargé du budget. Il a fait une déclaration susceptible de choquer le monde du football africain, et ce, à l’occasion d’une réunion parlementaire consacrée aux prévisions budgétaires.

La CAN 2025 déjà attribuée au Maroc ?

En effet, Fouzi Lekjaa a évoqué lors de son intervention devant les parlementaires le futur complexe sportif de la ville de Fès. Il n’hésitera pas à affirmer publiquement que le stade cette ville accueillera les matchs de la CAN 2025, sans aucune nuance. Dans son intervention, il affirmera même que la CAN 2025 sera attribuée à son pays, alors que la CAF ne s’est pas encore prononcée publiquement sur la question.

« La ville de Fès va être pourvue d’un grand complexe avec une capacité de plus de 40.000 sièges. Et ce complexe va avoir l’honneur, premièrement, d’accueillir des matchs de la coupe d’Afrique 2025 dont l’organisation sera attribuée à notre pays, et, deuxièmement, d’accueillir des matchs de coupe du monde puisqu’il sera parmi les infrastructures candidates pour 2030 », a déclaré Fouzi Lekjaa devant les parlementaires marocains.

Cette déclaration confortera tous ceux qui croient que le patron du football marocain a une mainmise sur les décisions de la CAF et surtout sur les membres de son Comité exécutif (ComEx). C’est aussi un indice qu’il a de l’influence sur l’Instance africaine avec la complicité de la Fédération internationale de football (FIFA) de Gianni Infantino puisqu’il insinue que même la coupe du monde 2030 est susceptible d’être attribuée au trio Espagne-Portugal-Maroc.