La mise sous mandat de dépôt de l’ex-président de la Jeunesse sportive de Kabylie (JSK), Cherif Mellal, à la prison de Koléa, dans la wilaya de Tipaza, a provoqué un tollé sur la scène « politico-sportive » en Algérie, les réseaux sociaux étant en ébullition depuis la prise de cette décision, jeudi 19 janvier. Ses fans sont encore sous le choc surtout que son arrestation mardi était passée inaperçue.

En effet, beaucoup de supporters de la JSK et de partisans de Cherif Mellal sont encore choqués de l’emprisonnement de l’ex-président de la JSK, surtout que personne ne savait qu’il avait été arrêté, mardi 17 janvier, à Tizi Ouzou. Une arrestation entourée encore de zones d’ombre que même son avocat, Maître Soufiane Dekkal, n’a pas dissipées.

En fait, selon l’avocat de Cherif Mellal, c’est suite à une enquête ouverte par la brigade économique de S’haoula, à Alger, que l’ex-président du club kabyle a été arrêté mardi par la police de Tizi Ouzou qui l’avait placé en garde à vue. L’information sur cette interpellation n’a pas circulé et l’on ne sait pas si c’est un choix des proches du prévenu ou une incapacité à rendre publique l’arrestation.

Affaire Mellal : Ce que l’on sait

Selon le même avocat, « il a été présenté, aujourd’hui, (jeudi 19 janvier, ndlr) au pôle financier et économique de Sidi M’hamed (chambre 2) ». « Après plus de deux heures d’instruction où il a été questionné sur ses activités commerciales en tant que chef d’entreprise, ici en Algérie et à l’étranger, le juge a décidé de sa mise sous mandat de dépôt le temps que la défense prépare les documents nécessaires afin de répondre aux différents questionnements sur ces activités commerciales », a précisé Maître Soufiane Dekkal.

Donc, l’audition a touché ses activités commerciales en Algérie et à l’étranger et non son passage à la tête de la JSK. Mais ses partisans qui interviennent sur les réseaux sociaux sont persuadés qu’il est en train de payer « sa résistance contre la direction actuelle de la JSK » ou même « le fait qu’il soit Kabyle et qu’il défende sa kabylité ». Certains voient même la main de l’actuelle direction du club derrière cette arrestation.