C’était dans l’air est désormais officiel. Le Maroc ne participera à la 7e édition des championnats d’Afrique des joueurs locaux en Algérie. La Fédération marocaine a acté cette décision ce jeudi 12 janvier à travers un communiqué, dont voici l’intégralité : 

« La Sélection Marocaine de Football n’est pas en mesure de faire le déplacement à Constantine (Algérie) pour y disputer la 7ème édition du Championnat d’Afrique des Nations de Football qui sera organisée en Algérie​ du 13 janvier au 4 février 2023​ (CHAN 2022) et défendre son titre dans la mesure où l’autorisation définitive de son vol Royal Air Maroc (RAM), transporteur officiel des Sélections Marocaines de Football, de Rabat vers Constantine n’a pas été confirmée.

Pour rappel, le Comité Directeur de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), réuni le 27 décembre 2022, avait pris une décision relative à la participation du Maroc au CHAN 2022, visant à assurer le déplacement de la Sélection Marocaine​ de Rabat vers Constantine à bord d’un vol RAM.

Le Maroc boycotte le CHAN

Suite à sa demande d’autorisation d’un vol RAM de Rabat vers Constantine, la FRMF a été informée en date du 22 décembre 2022 par la Confédération Africaine de Football (CAF), en tant qu’instance en charge de l’organisation du CHAN 2022, qu’une autorisation de principe avait été obtenue.

Sur la base de cette autorisation de principe, la FRMF a (i) communiqué les détails du plan et des coordonnés de vols de la Sélection Marocaine​ afin d’obtenir l’autorisation définitive du vol RAM de Rabat vers Constantine et (ii) poursuivi la préparation du voyage et de la participation de la Sélection Marocaine au CHAN 2022, notamment le stage de préparation au Complexe Mohammed VI de Football à Salé du 6 au 10 janvier 2023 au cours duquel deux matchs amicaux contre l’Ethiopie ont été disputés.​

Alors que le déplacement de la Sélection Marocaine​ de Rabat vers Constantine est organisé par la FRMF et que le coup d’envoi du CHAN 2022 est prévu le 13 janvier 2023, soit dans 24 heures, la FRMF prend note avec regret que l’obtention de l’autorisation définitive du vol RAM de Rabat vers Constantine n’a malheureusement toujours pas été confirmée par la CAF », conclut le communiqué.