La star portugaise, Cristiano Ronaldo, fait sa première victime en signant son contrat astronomique avec le club saoudien d’Al Nassr. C’est l’international camerounais Vincent Aboubakar qui doit quitter le club si les dirigeants saoudiens veulent que le quintuple ballon d’or jouent dans le championnat saoudien.

En effet, le club saoudien d’Al Nassr n’a pas le droit d’inscrire Cristiano Ronaldo en raison d’une réglementation restrictive sur la question des joueurs étrangers. La loi du Royaume wahhabite interdit la signature de plus de huit joueurs étrangers dans un seul club, d’où l’obligation faite à la direction d’Al Nassr de libérer l’un de ses nombreux joueurs étrangers.

Malheureusement pour l’attaquant camerounais Vincent Aboubakar, le choix de la direction est tombé sur lui. Il doit faire de la place pour permettre à la star lusitanienne de jouer dans le championnat saoudien. Une source proche du club entraîné par le Français Rudi Garcia a fait savoir à l’AFP qu’Al Nassr avait décidé de résilier le contrat de l’attaquant des Lions indomptables du Cameroun.

« Al Nassr a mis fin au contrat de Vincent Aboubakar par accord mutuel et il a reçu toutes les compensations financières auxquelles il avait droit », a affirmé la même source, confirmant ainsi que Ronaldo est appelé à jouer son premier match, le 22 janvier face au club d’El Etifaq. Un match qui sera plutôt facile pour CR7 et ses coéquipiers puisqu’ils joueront à domicile contre une équipe du milieu du tableau.