Dans le radar de l’équipe nationale,  Amine Gouiri et Micheal Olise ont été retenus avec la sélection française espoir, rejettent ainsi, pour le moment, les informations selon lesquelles ils étaient proches de l’équipe nationale. 

Après le fiasco de la CAN, la FAF a commencé à scruter pour renforcer l’équipe par des joueurs qui peuvent apporter le plus escompté et faire en sorte d’assurer l’avenir car on le sait, des cadres vont quitter le groupe en raison de leur âge avancé et d’autres n’ont plus leurs jambes de 20 Ans. Ainsi, des noms sont revenus avec insistance et parmi eux, deux joueurs en particulier.

On parlait notamment, de l’avant-centre de Nice, Amine Gouiri qui fait une saison remarquables avec les aiglons de Nice, mais aussi, l’ailier d Crystal Palace, Michael Olise. Après moult rumeurs et informations les annonçant proche des Fennecs, les deux joueurs ont reçu leur convocation avec l’équipe de France espoirs. Cela fait qu’ils ne rejoindront pas les Verts du moins pas dans un avenir proche du moment qu’ils ont décidé d’honorer les couleurs françaises, mais reste toutefois éligibles, puisqu’ils n’ont pas encore disputé un match officiel avec l’équipe A.

Lors de ses dernières conférence de presse, le sélectionneur national, Djamel Belmadi a eu du mal à contenir son agacement au moment d’évoquer le cas de certains joueurs binationaux ayant privilégié la France au détriment de la sélection des Fennecs. C’est le cas notamment de ces deux joueurs, ainsi que le Lyonnais, Houssem Aouar, qui ont décidé de snober l’intérêt des Fennecs.

Objectif mondial pour l’Algérie

Après la déception du Cameroun, l’Algérie se prépare à disputer les barrages de la Coupe du Monde face au Cameroun, vendredi 25 mars. L’objectif est simple: se qualifier pour une cinquième phase finale d’un Mondial et pour la première fois depuis 2014, où les Fennecs étaient tombés en huitièmes de finale face à l’Allemagne, futur vainqueur (2-1).