Recruté par le nouveau président du MC Oran, Youcef Djebbari, pour la phase retour du championnat, le milieu de terrain international algérien, Adlène Guedioura, décide de rentrer chez lui en France, trois jours après avoir signé son contrat. 

Selon nos sources, Adlène Guedioura a décidé de rentrer chez lui à Paris, suite au refus de la Fédération algérienne de football (FAF) de le qualifier avec le MC Oran. Comme nous l’avons évoqué déjà sur notre site, le MC Oran et à l’instar d’une dizaine autres clubs de Ligue 1 sont interdits de recrutement durant ce mercato hivernal en raison de dettes.

Le club oranais a plus de 21 milliards de dettes envers la Chambre de résolution de litige (CRL), mais cela n’a pas empêché le nouveau président du club, Youcef Djebbari d’adresser une demande à la FAF pour solliciter une dérogation spéciale pour pouvoir qualifier Adlène Guedioura à titre officiel.

Guedioura quitte l’Algérie

La demande d’accorder une dérogation pour qualifier Adlène Guedioura au MC Oran a été rejetée par les responsables de la FAF, dans la soirée de mardi. Déçu par cette décision de la FAF, lui qui avait reçu des garanties du président Youcef Djebbari de le qualifier, Guedioura a ainsi décidé de quitter la ville d’Oran et renter chez lui.

Par ailleurs, en plus de la non qualification d’Adléne Guedioura, les joueurs du MC Oran ont entamé ce mercredi un mouvement de grève en signe de protestation en raison des salaires non perçus. Les joueurs ont décidé, notamment de faire l’impasse sur la séance du jour.