Le futur sélectionneur de l’Algérie figure parmi ces 5 noms

Le futur sélectionneur de l'Algérie figure parmi ces 5 noms 1
23IIGB

La commission ad hoc chargée d’étudier les candidatures pour le poste de sélectionneur de l’équipe d’Algérie, en remplacement de Djamel Belmadi, a été installée ce lundi 5 février, par le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Walid Sadi. Présidée par le DTN Ameur Mansoul, la commission est appelée à trier parmi les candidats à la succession de Belmadi et donner ses recommandations dans les dix jours.

Finalement, les nombreux noms qui ont circulé après la défaite de l’équipe d’Algérie face à la Mauritanie et son élimination de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2024) en Côte d’Ivoire, étaient pour la plupart les fruits de rumeurs et autres spéculations qui n’avaient pas de fondement. Mais des sources proches de la FAF ont affirmé que la liste finale que la commission ad hoc va étudier ne comptait que 5 noms de techniciens européens qui s’étaient portés candidats.

Les mêmes sources ont commencé par diviser les candidats en deux catégories ; les techniciens qui ont été contactés par la CAF qui sont au nombre de trois et deux autres qui les ont rejoints en déposant leurs candidatures pour prendre en main la barre technique des Verts. En tout, deux Portugais, un Belge, un Franco-Bosnien et un Croate de Bosnie-Herzégovine.

Carlos Queiroz, Hugo Broos et 3 autres pour le poste de sélectionneur

En effet, il y a l’ancien sélectionneur national Vahid Halilhodzic qui a déjà occupé le même poste pendant trois années, soit de 2011 à 2014 et qui a qualifié les Fennecs aux huitièmes de finale de la Coupe du monde 2014 au Brésil. Ce dernier hésite beaucoup. Son retour n’est pas très envisageable, mais il est toutefois dans la liste. L’ex-sélectionneur de l’Iran, l’Afrique du Sud et l’Egypte, le Portugais Carlos Queiroz figure également de cette liste de la FAF et pourrait être choisi pour conduire les Verts à la CAN 2025 et à la Coupe du monde 2026.

Il y a également le technicien croate de Bosnie-Herzégovine, Vladimir Petković, qui a eu un bon passage à la tête de la sélection suisse entre 2014 et 2021 avec un bilan plutôt positif (42 victoires, 14 nuls et 22 défaites). D’ailleurs, sa carrière d’entraîneur a eu lieu principalement au sein de la Fédération helvétique, ayant entraîné plusieurs clubs à l’instar du FC Lugano, du FC Sion et des Young Boys.

Enfin, il y a les deux techniciens qui ont déposé leurs candidatures sans que la FAF ne les contacte, il s’agit du Belge, Hugo Broos, qui a déjà été entraîneur brièvement la JS Kabylie et le NA Husseïn Dey et qui est actuellement le sélectionneur de l’Afrique du Sud. L’autre, c’est le Portugais Jose Peseiro qui a été sélectionneur de l’Arabie saoudite et du Venezuela et qui est aujourd’hui à la tête de la sélection du Nigeria. Les deux vont s’affronter mercredi en demi-finale de la CAN 2024 au Stade de la Paix de Bouaké.