Mahrez sur le banc pour le reste de la CAN ? Belmadi a tranché

Mahrez sur le banc pour le reste de la CAN ? Belmadi a tranché 1

Le capitaine de l’équipe d’Algérie Riyad Mahrez a beaucoup déçu lors du premier match de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2024) qui a vu les Fennecs concéder le nul face à la sélection angolaise. Certains supporters ont même faire campagne sur les réseaux sociaux pour demander au sélectionneur national Djamel Belmadi de ne pas le titulariser samedi face au Burkina Faso, voire de ne pas le faire jouer carrément.

D’ailleurs, dans les spéculations et autres supputations qui ont suivi le match Algérie-Angola, certains ont même fait savoir que Djamel Belmadi avait décidé de ne pas incorporer Riyad Mahrez lors du second match de l’Algérie dans cette CAN. Cela à la faveur d’un schéma tactique en 4-4-2 avec le duo Mohamed Amoura et Baghdad Bounedjah dans le compartiment offensif.

Belmadi prêt à se passer de Mahrez… Vraiment ?

En d’autres termes, le sélectionneur national ne mettra pas le nom de Mahrez sur la liste du Onze entrant. Et pour étayer cette « hypothèse », les promoteurs de cette idée affirment que Djamel Belmadi a annoncé l’organisation d’une conférence de presse d’avant-match, vendredi 19 janvier. Une rencontre avec la presse qu’il animera avec Ismaël Bennacer. Pour eux, l’absence de Mahrez à cette conférence est un signe qu’il ne jouera pas, en prétendant que sa présence à la conférence de presse avait un lien avec sa titularisation.

Mahrez sur le banc pour le reste de la CAN ? Belmadi a tranché 2
Équipe alignée par Belmadi face à l’Angola

Belmadi fait toujours confiance à Mahrez

Pourtant, la participation à la conférence de presse ne signifie aucunement une mise à l’écart, ni une présence au banc des remplaçants. Mieux que cela, Riyad Mahrez a eu un match vide face à l’Angola, mais cela ne réduit pas de son talent et de sa compétence sur le terrain. Djamel Belmadi accorde une confiance absolue à son capitaine et ne manquera pas de le faire jouer face au Burkina Faso. En réalité, il compte beaucoup sur lui pour ce deuxième match qui s’annonce très difficile et qui nécessité des joueurs d’expérience comme Riyad Mahrez, qui ne devrait pas quitter le onze des Fennecs tout au long de la compétition en Côte d’Ivoire.

1 Comment

  1. On Algerie les problèmes
    Ainsi que les critiques ne finiront jamais dans le football, pour cause nous avons 42 millions d’entraîneurs et nous progresseront jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *