« C’est honteux pour la CAF » : Les vérités d’Islam Slimani

"C'est honteux pour la CAF" : Les vérités d'Islam Slimani 1

L’avant-centre international de l’équipe d’Algérie et du club brésilien du FC Coritiba, Islam Slimani, a été très virulent à l’égard de la Confédération africaine de football (CAF), notamment en ce qui concerne l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations. L’international algérien veut parler de la Coupe d’Afrique dans ses différentes éditions, pas seulement la CAN 2024 dont le coup d’envoi a été donné samedi soir en Côte d’Ivoire.

Ce n’est pas le premier acteur du football qui sort de son silence pour critiquer l’Instance présidée par le Sud-Africain, Patrice Motsepe, et ce qu’elle fait de l’organisation de ses compétitions officielles. Il y en a même ceux qui ont vilipendé la CAF pour s’être laissée prendre en otage par la Fédération marocaine de football et son président Fouzi Lekjaa, au détriment du football africain.

Islam Slimani charge la CAF

Mais Islam Slimani ne s’est pas attardé sur tous les problèmes de la CAF et de son fonctionnement. Il a juste dit que c’était honteux pour la CAF de tolérer que des stades comme celui de Japoma, au Cameroun, accueille des matchs de Coupe d’Afrique, comme cela a été le cas lors de la CAN 2021. Le même stade où l’équipe d’Algérie a eu toutes les difficultés à jouer son football, se faisant éliminer prématurément dès le 1er tour de la compétition.

En outre, Islam Slimani a également montré sa colère sur la programmation des matchs en Coupe d’Afrique, notamment dans les pays où les conditions climatiques ne sont pas toujours favorables à l’activité sportive. C’est le cas de la Côte d’Ivoire qui a été contrainte de reporter la CAN à janvier 2024 pour les mêmes raisons climatiques, mais qui se permet de programmer des matchs dans la chaleur et l’humidité qui caractérisent les après-midi dans ce pays subsaharien. Ce sont des « heures inappropriées », clame Islam Slimani, en citant les matchs programmés à 14h00.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *