CAN 2027 : L’offre « osée » de la CAF à l’Algérie

Les choses s’accélèrent autour de l’organisation de la CAN 2025 et de la CAN 2027 pour lesquelles l’Algérie a décidé de retirer sa candidature. Depuis l’annonce du retrait de l’Algérie justement, des informations non encore confirmées circulent et prennent la forme d’indiscrétions distillées, notamment par le biais de certains médias africains.

C’est ainsi que quelques heures à peine après l’annonce du retrait de la candidature algérienne pour l’organisation de la CAN 2025 et de la CAN 2027, des indiscrétions annoncent une volonté des dirigeants de la Confédération africaine de football (CAF) de convaincre la Fédération algérienne de football (FAF) à renoncer à l’idée de retrait.

Selon les informations qui circulent, notamment dans les couloirs de l’Instance africaine au Caire, des dirigeants de la CAF ont pris contact avec des responsables de la Fédération algérienne. L’essentiel de l’échange tournait autour du maintien de la candidature de l’Algérie pour l’accueil des deux prochaines CAN et de l’octroi à la FAF l’organisation de l’édition de 2027, celle de 2025 étant « prise » par les Marocains grâce à un travail de coulisses et de lobbying des plus agressifs.

L’Algérie décline l’offre de la CAF

Mais ceux qui ont fait circuler ces informations ont fait savoir que les Algériens avaient rejeté l’offre de leurs interlocuteurs de l’Instance footballistique africaine, réclamant l’édition de 2025, conformément à la solidité des dossiers de candidature déposés au niveau de la CAF. En d’autres termes, les Algériens estiment que c’est le dossier de l’Algérie qui mérite le choix des membres du Comité exécutif, loin du travail des coulisses, notamment des Marocains, à leur tête le président de la Fédération marocaine, Fouzi Lekjaa.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut