Algérie-France : Kylian Mbappé, un atout de taille

Algérie-France : Kylian Mbappé, un atout de taille 1

L’international français Kylian Mbappé a promis de visiter l’Algérie, pays d’origine de sa maman.  Pour le chroniqueur de l’After Foot, Walid Acherchour ce sera une aubaine pour concrétiser le projet d’un match amical entre la France et l’Algérie.

Diffusé exceptionnellement depuis Alger, l’After Foot de RMC a remis sur la table, l’idée d’organiser un match amical France – Algérie. Le présentateur de l’émission Gilbert Brisbois a lancé cette idée, « j’aimerais que dans l’After, on lance l’idée d’organiser dans les prochains mois un match Algérie-France, qui aurait des répercussions sportives et diplomatiques, de rapprochement entre les deux nations, » a-t-il lancé en plein direct.

Le chroniqueur Walid Acherchour a évoqué la prochaine visite de la star tricolore du Paris Saint Germain, Kylian Mbappé, en Algérie, qui pourrait aider à organiser cette affiche tant attendue. “L’Algérie fait partie des origines de Kylian Mbappé, qui devrait aussi venir en Algérie. Ça pourrait aussi aider à organiser ce match”, a-t-il expliqué. Selon lui, les origines algériennes de Mbappé devraient être un atout pour la tenue de cette rencontre.

Kylian Mbappé a promis de visiter l’Algérie

Pour rappel, Kylian Mbappé avait exprimé son désir de visiter l’Algérie lors d’une interview en juillet dernier. Le champion du monde 2018 avait manifesté son enthousiasme pour ce voyage prévu en 2024, selon sa mère, Faiza Lamari, qui fait également office d’agent pour le jeune prodige du football.

Dans des déclarations à la chaîne ivoirienne NCI, Kylian Mbappé a confirmé son intention de se rendre en Algérie prochainement : « On essaye de programmer ça pour bientôt. Ça serait avec plaisir », a-t-il affirmé. L’été 2024 marquera probablement l’accomplissement de cette promesse, avec Kylian Mbappé se rendant dans le pays d’origine de sa mère.

La star du football français a tenu à préciser que s’il ne s’est pas rendu dans le passé, en Algérie s’était principalement dû à des contraintes de temps liées à son agenda chargé. « Si je n’y vais pas tout le temps, c’est juste que je n’ai pas trop le temps. Je n’ai jamais vu ça comme une contrainte », a-t-il déclaré, démontrant ainsi son attachement à ses racines algériennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *