France – Algérie, vers un match « spécial » ?

France – Algérie, vers un match "spécial" ? 1

Lors de l’émission After Foot de ce dimanche 10 septembre, le présentateur Gilbert Brisbois a relancé une idée ambitieuse : organiser un match amical France – Algérie. Cette proposition suscité un vif intérêt, car elle va au-delà du simple affrontement sportif, ouvrant la voie à des répercussions diplomatique entre les deux nations.

Gilbert Brisbois a lancé cette idée avec conviction : « J’aimerais que dans l’After, on lance l’idée d’organiser dans les prochains mois un match Algérie-France, qui aurait des répercussions sportives et diplomatiques, de rapprochement entre les deux nations, » a-t-il déclaré en plein direct.

L’équipe de l’émission d’After Foot, diffusé en direct d’Alger de 21h à minuit, a immédiatement saisi cette opportunité pour sonder l’opinion du public. Un sondage a été mis en ligne sur la plateforme Twitter de l’émission pour mesurer l’intérêt et la réceptivité des internautes à cette proposition.

Un tel match amical entre la France et l’Algérie serait un événement sportif majeur, attirant l’attention du monde entier en raison de son contexte particulier. Les deux équipes nationales ont une longue histoire en commun. Ce match créerait un engouement sans précédent parmi les fans de football.

C’est spécial pour Belmadi

Réagissant à la proposition du présentateur de l’émission After Foot d’organiser un match amical entre la France et l’Algérie, Belmadi a rappelé que cette idée avait été discutée à l’époque des anciens présidents des deux fédérations, Zetchi et Le Graët. Affronter l’équipe française susciterait un grand intérêt, estime Belmadi, tant pour les fans algériens et Français que pour les amateurs de football du monde entier. Il révèle à ce propos, que « à l’époque de Zetchi et Le Graët, une idée de match Algérie – France était sur la table. Jouer la France, c’est spécial. On veut jouer contre les meilleurs. C’est un match que beaucoup voudraient voir ».

Match amical Algérie – France, un vieux projet

Au-delà de l’aspect sportif, un match amical France – Algérie pourrait selon le journaliste, servir d’un début de rapprochement diplomatique, marquant une volonté de tourner la page sur les conflits du passé. Cependant, il est important de noter que l’organisation d’un tel match amical sera confrontée à des défis logistiques et politiques.

Pour rappel, la dernière rencontre entre les deux équipes le 6 octobre 2001, s’était terminée de manière chaotique avec l’envahissement de la pelouse par une partie du public. La rencontre qui se voulait amicale, symbole de la réconciliation des peuples a plutôt soulevé des questions sociales, d’immigration et d’intégration.

Plus de 20 ans plus tard, l’organisation d’une nouvelle rencontre entre les deux pays, dans un contexte politique particulièrement tendu est loin d’être chose facile. Cependant, bien que les défis soient nombreux, l’espoir d’une telle rencontre persiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *