Youcef Belaïli victime d’un « vol d’un million d’euros » en France 

Youcef Belaïli victime d'un "vol d'un million d'euros" en France  1

L’attaquant international algérien, Youcef Belaïli, continue à alimenter les débats dans la presse et sur les réseaux sociaux, et ce, depuis qu’il a signé un contrat de deux années avec le Mouloudia d’Alger (MCA). Mais cette fois, ce n’est pas lui qui nourrit les débats, mais bien son père Hafid Belaïli, également son agent, après des déclarations surprenantes sur la chaîne El Heddaf TV.

Dans son entretien avec cette chaîne sportive, Hafid Belaïli a abordé plusieurs points relatifs à certains épisodes de la carrière de son fils, Youcef, notamment ses intentions au MC Alger et certaines informations le concernant ayant circulé ces derniers temps. Il démentira à l’occasion les informations disant que l’ailier gauche des Fennecs était un joueur indiscipliné, après ses épisodes mouvementés avec le Stade brestois et l’AC Ajaccio.

Le père de Youcef Belaïli n’a pas manqué de faire des révélations surprenantes, même si elles restent un peu vagues dans le fond, surtout qu’elles impliquent les deux clubs français au sein desquels son fils a évolué. En effet, Hafid Belaïli a affirmé que son fils avait été victime d’une tromperie à Brest, en pointant du doigt deux personnes, en l’occurrence le manager Mourad Ibri et le président du club.

Belaïli victime d’une tromperie

Hafid Belaïli ne dira pas comment l’ex-attaquant du Qatar SC et du Ahli de Djeddah a été victime de tromperie, ni de quelle tromperie il s’agit, mais il évoque aussi l’AC Ajaccio pour dire que son fils a été victime d’un vol à Ajaccio. « Youcef a été victime du vol de l’équivalent d’un million d’euros au club d’Ajaccio », a révélé le père du joueur, avant de rejeter les accusations d’indiscipline dont est accusé Youcef, en estimant que « Youcef est un joueur très discipliné mais a été trompé par les clubs pour lesquels il a joué ».