Une dernière journée de championnat complètement hallucinante en Algérie

Une dernière journée de championnat complètement hallucinante en Algérie 1

Le championnat d’Algérie de football est l’un des plus étranges dans le monde, avec des cas de figure des plus insolites. C’est le cas avec la Ligue 1 Mobilis qui a vécu une 30e et dernière journée incroyable, avec des scénarios qui changent au gré des minutes. C’est le championnat le plus fou depuis celui de la saison 2014/2015.

En effet, c’est une dernière journée atypique que la Ligue 1 Mobilis a vécue cette saison 2022/2023. Vers 17h30, la JS Kabylie, longtemps menacée par la relégation, était remontée à la 5e place du classement, mais vers 22h00, soit à la fin du match du Paradou AC contre le RC Arba ((1-3) en faveur du club de Hydra), elle dégringole vers la 14e place du classement. A contrario, le PAC qui faisait partie des trois clubs menacés par la relégation, avant les matchs, s’est retrouvé à la 8e place, après sa victoire contre le RCA. Insolite !

Dernières journées complètement folle

Et ce n’est pas la seule bizarrerie de ce championnat national algérien. En fait, il faut savoir que l’USM Alger qui vient de décrocher la coupe de la Confédération africaine (CAF) s’est retrouvée à la 13e place du classement à 4 points du RC Arba, le club qui accompagne finalement le HB Chelghoum Laïd vers la Ligue 2. De son côté, la JS Kabylie qui a disputé les quarts de finale de la Ligue des champions d’Afrique a terminé la saison à la 14e place du classement à 3 points du RCA.

Cette loufoquerie n’a pas manqué de rappeler à tous les observateurs dans le football algérien la fameuse saison 2014/2015 qui a enregistré, à 16 équipes, une autre bizarrerie ayant des traits de ressemblance avec celle de 2022/2023. En fait, cette année-là, à une période de la saison, le championnat algérien s’est retrouvé avec 16 clubs menacés de relégation, mais en même temps, les 16 équipes avaient chacune des chances de remporter le titre de champion.