La JS Kabylie dit adieu à son mythique stade du 1er novembre

La JS Kabylie dit adieu à son mythique stade du 1er novembre 1

Le stade du 1ᵉʳ novembre 1954 de Tizi Ouzou va probablement accueillir aujourd’hui, 10 juillet, son dernier match. La JS Kabylie va y recevoir le NC Magra pour le compte de la 29ᵉ et avant-dernière journée de la Ligue 1 Mobilis, avant de rallier son nouveau stade à partir de la saison prochaine.

En effet, c’est le dernier match, ce dimanche, du club kabyle au désormais mythique stade du 1ᵉʳ novembre 1954 de Tizi Ouzou. Les Koceila Boualia, Juba Oukaci et autres Adem Redjem devraient jouer la saison prochaine au stade Hocine Aït Ahmed, appelé à être inauguré très prochainement. Cette nouvelle infrastructure sportive a déjà accueilli un match-test et, visiblement, tout est concluant pour que la JS Kabylie y prenne enfin ses quartiers.

Il est vrai que jouer son dernier match au stade du 1ᵉʳ novembre va donner des émotions aux joueurs, aux dirigeants, mais aussi aux milliers de supporters qui vont faire le déplacement à Tizi Ouzou pour suivre ce match contre le NC Magra. Mais, on ne doit pas oublier que ce match est crucial pour le club le plus titré d’Algérie, dans la mesure où les trois points de la victoire sont impératifs si l’on veut assurer le maintien en Ligue 1 dès aujourd’hui.

En fait, la JS Kabylie doit gagner contre Magra si elle ne veut pas dépendre des autres équipes et des autres résultats pour garder sa place en Ligue 1 Mobilis. Si les Canaris remportent les trois points face à Magra, la bataille pour le maintien se jouera lors de la 30ᵉ et dernière journée du championnat entre le Paradou AC et le RC Arba.

Inauguré le 12 mars 1978, ce stade tire son nom de la date de déclenchement de la guerre d’Algérie. La JS Kabylie y a vécu de glorieux moments, avec notamment l’équipe de Jumbo Jet, durant les années 80-90 et les années 2000 sous la présidence du défunt Mohand Cherif Hannachi qui soulevé ce club au rang des plus grands.