CAN 2025 : L’Algérie va sévir contre la provocation du Maroc

CAN 2025 : L'Algérie va sévir contre la provocation du Maroc 1

La dernière sortie publique du président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, sur l’attribution de l’organisation de la CAN 2025, continue à faire réagir sur le continent africain en général et en Algérie en particulier. Selon des sources proches de la Fédération algérienne de football (FAF), l’Instance dirigée par Djahid Zefizef aurait saisi la CAF sur cette question.

En effet, la dernière déclaration du patron du football marocain, Fouzi Lekjaa, considérée par beaucoup comme une provocation contre l’Algérie et plusieurs pays africains, n’a pas encore fait réagir tous les concernés par ce dossier, mais elle commence à faire tilt en Afrique, même si le silence dans certains pays du continent noir peut être considéré comme de la complicité avec la FRMF que l’on dit très influente au niveau de la Confédération africaine de football (CAF).

En fait, dans une déclaration faite devant les parlementaires marocains, Fouzi Lekjaa, également ministre du budget, a évoqué la 35e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2025), en affirmant que la CAF a attribué son organisation au Maroc. « La ville de Fès va être pourvue d’un grand complexe avec une capacité de plus de 40.000 sièges. Et ce complexe va avoir l’honneur, premièrement, d’accueillir des matchs de la coupe d’Afrique 2025 dont l’organisation sera attribuée à notre pays, et, deuxièmement, d’accueillir des matchs de coupe du monde puisqu’il sera parmi les infrastructures candidates pour 2030 », avait affirmé le président de la FRMF lors d’une rencontre parlementaire consacrée aux prévisions budgétaires.

L’Algérie aurait décidé de saisir la CAF

Considérée comme une provocation et même un manque de respect pour la CAF et ses instances, cette déclaration a fait réagir la Fédération algérienne qui aurait saisi l’Instance africaine par écrit à propos de la sortie de Fouzi Lekjaa. La FAF attend la réponse de la CAF pour prendre les mesures nécessaires. « Soit retirer le dossier de candidature de l’Algérie pour l’accueil de la CAN 2025, soit faire monter la tension avec les structures de la CAF, notamment son Comité exécutif (ComEx) que l’on dit assujetti aux Marocains.