Les dernières rumeurs faisant état de la volonté de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) de boycotter la 7e édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2023) devraient être démenties avec une information de premier ordre. Une information qui devrait apaiser un peu les attaques contre l’Algérie qui accueille la compétition du 13 janvier au 4 février 2023.

En effet, non seulement la sélection camerounaise A’ fera le déplacement vers l’Algérie pour participer au CHAN 2023, mais la délégation de ce pays d’Afrique centrale sera conduite par le président de la Fecafoot, en l’occurrence Samuel Eto’o qui a été au centre de certaines polémiques entre Camerounais et Algériens, depuis le fameux match barrage qui privé l’Algérie de la coupe du monde au Qatar.

C’est ainsi que Samuel Eto’o sera du voyage avec la sélection de son pays, avec probablement une volonté d’apaiser les relations entre Algériens et Camerounais. Il devrait être présent à la cérémonie d’ouverture qui aura lieu au stade Nelson Mandela de Baraki, à Alger, et ce, aux côtés des présidents de la FIFA et de la CAF, Gianni Infantino et Patrice Motsepe.

En fait, le président de la Fédération camerounaise de football a choisi la meilleure chose à faire dans ce genre de situations. Aller dans le sens de l’apaisement et de l’installation de la sérénité autour des matchs de football. Il n’a certainement pas oublié que c’est un peu grâce au soutien de l’Algérie que la CAF n’a pas retiré à son pays  l’organisation de la CAN 2022.