La Fédération camerounaise de football (Fecafoot) semble avoir tranché quant à sa participation au Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2023) qui aura lieu en Algérie du 13 janvier au 4 février 2023. Une information a circulé ces derniers jours, selon laquelle la sélection camerounaise des locaux menaçaient de ne pas faire le déplacement vers l’Algérie pour prendre part au CHAN 2023.

L’information a surtout expliqué que les Lions indomptables pourraient renoncer à se rendre en Algérie pour des raisons de sécurité, en lien avec la tension née du match barrage de mars 2022 entre l’Algérie et le Cameroun. La Fecafoot, présidée par l’ancienne star du FC Barcelone Samuel Eto’o, pourrait-elle prendre le risque d’être sanctionnée par la Confédération africaine de football (CAF) ?

CHAN 2023 : Le Cameroun y participera

Visiblement, les dirigeants sportifs camerounais ont tranché pour la participation au CHAN 2023 en Algérie. Les Lions indomptables seront donc de la partie, sauf changement de dernière minute. C’est ce qu’a laissé entendre le chef du département de la communication, Jean-Jacques Mouandjo, au média Sport News Africa, précisant que la sélection A’ du Cameroun doit entamer son stage de préparation, ce mardi 27 décembre, ce qui permettra un grand ouf de soulagement aux organisateurs et aux amoureux du football.

Pour rappel, une tension vive est née du match barrage des éliminatoires de la coupe du monde 2022 qui a eu lieu le 29 mars 2022 et qui a vu le Cameroun battre l’équipe d’Algérie, avec notamment un arbitrage scandaleux du Gambien Bakary Gassama. Depuis, des accusations de corruption ont fusé de partout, impliquant notamment les dirigeants camerounais, à leur tête Samuel Eto’o. Ce dernier a même agressé violemment au Qatar un Algérien qui l’interrogeait sur ces accusations de corruption lancées notamment par un ex-international camerounais.