La situation de la JS Kabylie s’est aggravée à l’issue de la 15eme et dernière journée de la phase aller du championnat, suite à l’énième défaite concédée à domicile face au leader du championnat, le CR Belouizdad sur un score de (1-2). 

Après deux échecs de suite en déplacement face au NC Magra et le MC Oran, la JS Kabylie n’a pas réussi à se racheter à domicile. Les coéquipiers de Kouceila Boualia se sont inclinés une nouvelle fois sur leur terrain face au leader. Cette 9eme défaite en championnat a provoqué une grosse crise dans le vestiaire. Un bilan catastrophique pour le club le plus titré d’Algérie qui n’a jamais goûté à la relégation.

La JSK libère plusieurs joueurs

Cette défaite de trop concédée au stade du 1er novembre de Tizi-Ouzou, place la JS Kabylie à la 15e avec 12 points seulement. Les dirigeants du club à leur tête le président Yazid Iarichén qui a totalement échoué dans sa mission a pris des décisions fermes. La direction du club, a en effet, annoncé la résiliation des contrats de deux joueurs; Il s’agit des deux milieux de terrain, Chamseddine Harrag et Zakaria Mansouri.

« La JSK annonce une résiliation de contrat à l’amiable avec ses désormais ex-milieux de terrain, Chemseddine Harrag et Zakaria Mansouri en l’occurrence », a publié la JS Kabylie sur sa page officielle sur les réseaux sociaux. La JS Kabylie a fait savoir que la liste des joueurs à libérer durant ce mercato hivernal est encore ouverte et plusieurs éléments seront convoqués pour négocier la résiliation de leur biais avec le club le plus titré d’Algérie. « La liste des libérés reste encore ouverte », peut-on lire sur le même communiqué.

Selon une source au sein du club, fraîchement racheté par l’opérateur Mobilis, des joueurs comme Bilel Bensaha, Redouane Zerdoum, Zakaria Sanogo et aussi Khaled Bouhakak devraient également résilier leurs contrats dans les prochains jours, soit avant le départ de l’équipe en Turquie pour effectuer un stage de préparation du 8 au 24 janvier prochain.