Coupe du monde 2026 : Nouveau système pour les éliminatoires en Afrique

La 23e édition de la coupe du monde aura lieu en 2026 dans trois pays différents, en l’occurrence le Canada, les Etats-Unis et le Mexique. Pour la 1ère fois dans l’histoire de cette compétition planétaire, 48 sélections participeront au mondial, avec une nouvelle répartition effectuée par la Fédération internationale de football (FIFA) qui a attribué 4 places supplémentaires à l’Afrique.

Le continent africain sera donc représenté par 9 sélections en 2026 et la Confédération africaine de football (CAF) devrait inévitablement changer le système de qualification puisque le système actuel ne peut être appliqué pour qualifier 9 équipes. L’Instance présidée par le Sud-africain, Patrice Motsepe semble avoir opté pour des éliminatoires à trois tours pour ce continent qui compte 54 nations.

Il s’agit, selon des sources médiatiques, d’un premier tour à élimination directe qui impliquerait les 18 équipes les moins bien classés au niveau de la FIFA. Ces équipes vont s’affronter en des matchs aller-retour et à leur issue, les 9 équipes qualifiées vont rejoindre les 36 autres équipes du continent pour le second tour, celui des poules.

Selon le classement FIFA et le système des chapeaux, la CAF formera 9 groupes de 5 équipes chacun. Seule l’équipe classée première du groupe se qualifiera à la coupe du monde 2026, pour avoir à l’issue de ce tour, les 9 places attribuées par l’Instance footballistique mondiale. A noter enfin que la meilleure équipe classée deuxième dans les 9 groupes sera qualifiée au dernier tour, celui des barrages, dans lequel une équipe par continent participera pour arracher la 48e place au mondial.

Retour en haut