La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) réagit à la défaite de la sélection marocaine des U17 qui a perdu sa finale de Coupe Arabe face à l’Algérie.

Comme nous l’avons rapporté ce matin, une violente bagarre a éclaté à l’issue de la finale de la Coupe Arabes des U17, remportée par l’Algérie face au Maroc aux tirs aux buts. Les joueurs marocains se sont attaqués aux joueurs algériens, après le dernier tir au but alors que les joueurs du sélectionneur Rezki Remane célébraient leur sacre.

La Fédération Royale Marocaine de football (FRMF) présidée par Faouzi Lekjaa a publié un communiqué où elle accuse les Algériens d’agression envers les joueurs de la sélection marocaine de moins de 17 ans. Dans ce communiqué rendu public le le lendemain de la défaite du Maroc face à l’Algérie, la FRMF condamne les incidents qui se sont déroulés après la finale Algérie – Maroc et le manque de sécurité dans le stage.

« Condamnation ferme des incidents brutaux et barbares dont ont été victimes les joueurs de l’équipe nationale du Maroc par les joueurs de l’équipe adverse et les supporters qui ont pris d’assaut le terrain. La Fédération Royale Marocaine de Football s’étonne de l’absence totale de sécurité en présence d’une foule nombreuse et de conditions difficiles avant et pendant le match », peut-on lire dans le communiqué.

La FRMF veut des sanctions

Après avoir tenté de jouer la victime, la FRMF décide de déposer un recours à l’UAFA pour sanctionner l’Algérie. Elle affirme qu’elle usera de toutes les possibilités légales afin de préserver les droits de ses joueurs marocains des U17. « On demande à l’UAFA de prendre des mesures strictes conformément aux lois et règlements régissant le football ».