Le rideau tombe officiellement ce soir sur la 19eme édition des Jeux Méditerranéens Oran-2022, qui a été organisé avec succès dans la ville de l’Ouest d’Algérie.  

Cet évènement sportif a été un réel succès pour l’Algérie, que ce soit sur le plan de l’organisation des Jeux que sur celui de l’hébergement et de la restauration des athlètes des différents payés qui ont participé à cet évènement. D’ailleurs, selon de nombreux observateurs, l’Algérie a placé la barre très haute lors de l’organisation de ces Jeux méditerranéens.

« Un acte regrettable »

Le président du Comité International des Jeux Méditerranéens, David Tizzano, a confirmé le succès retentissant de cette 19e édition des jeux méditerranéens 2022, qui s’est tenue à Oran. Malgré la réussite de cet événement, quelques scènes décevantes se sont produites et n’ont pas échappé aux organisateurs. Davis Tizzano, lors des déclarations à la presse à la fin de cet évènement regrette le comportement du public algérien contre les athlètes françaises. « Je regrette le comportement du public algérien qui a sifflé les hymnes nationaux de certaines nations , mais je comprends la situation », a-t-il déclaré.

La marseillaise sifflée

Comme nous l’avons rapporté sur notre site, la délégation française engagée aux Jeux Méditerranéens a eu droit à un accueil hostile par le public algérien, qui n’a raté aucune occasion pour sifflet pour sifflet l’hymne national français. Lors du tournoi de football des U18 remporté, le public algérien ne s’est pas contenté de soutenir son équipe face à la France, mais a porté son soutien à tous les adversaires des Bleus. De gros sifflets des supporters algériens ont accompagné la Marseillaise en ouverture de tous les matchs des Français durant ce tournoi.