Hier, la Fédération camerounaise a publié un communiqué après les déclarations de Djamel Belmadi. Cependant, ce qui intrigue, c’est le pourquoi d’un tel communiqué du moment que le coach national n’a jamais cité le Cameroun. 

Il faut dire que cette affaire continue de faire couler beaucoup d’encre et que les algériens n’ont pas l’intention de faire marche arrière jusqu’à ce qu’ils soient rétablis dans leurs droits. Dans sa dernière déclaration, le sélectionneur national, Djamel Belmadi a été très clair en s’en prenant une nouvelle fois à l’arbitre Bakary Gassama et les erreurs commises au cours de ladite rencontre.

Si ces déclarations ont provoqué un tollé, la Fédération camerounaise a publié un communiqué pour répondre à Belmadi et annonce qu’elle saisira le comité d’éthique de la FIFA. Ce qui intrigue dans cette histoire, c’est la prise de position d’Eto’o qui n’est même pas concerné par les déclarations de Belmadi.

Dans les 50 minutes de son interview, Belmadi n’a jamais cité le Cameroun, ni Samuel Eto’o. Personne ne comprend donc ce communiqué qui n’a aucune raison d’être. On s’interroge donc si les Camerounais, à leur tête Samuel Eto’o, n’ont pas quelque chose à se reprocher par rapport à cette histoire avec le Gambien Bakary Gassama. En tout cas, ce communiqué prouve bel et bien que les Camerounais se muent en avocats de Gassama, en attendant le verdict final de la Fédération internationale de Football.