L’attaquant international français, Kylian Mbappé s’est exprimé sur le match de ce mardi entre l’Algérie et le Cameroun, dans le cadre de la manche retour des barrages de la Coupe du monde-2022 au Qatar.  

Kylian Mbappé avait l’occasion de jouer pour trois sélections. Né en France d’un père camerounais et d’une mère algérienne, la star du PSG a finalement opté pour l’équipe de France. Mais ceci ne l’empêche de reconnaitre ses origines algériennes du côté de sa mère, Fayza Lamari, originaire de la région de Kabylie. Invité à s’exprimer sur la rencontre qui opposera demain soir l’Algérie au Cameroun, l’attaquant français semble indécis.

« Un choix difficile »

Sur ce choc des barrages de la Coupe du monde, l’attaquant tricolore n’a pas fait son choix. La raison est simple, Kylian Mbappé a des origines algériennes, mais aussi camerounaises du côté de son père, Walfierd Mbappé. « Le Cameroun et l’Algérie, c’est une partie de moi. Je les supporte les deux. J’ai des origines. Ma nationalité est Française mais mes origines sont algériennes et camerounaises. Je ne peux renier mes origines et je suis très content », a déclaré Kylian Mbappé ce mardi en conférence de presse avant le match amical entre la France et l’Afrique du Sud.

Malgré son choix pour la France avec laquelle il a remporté la Coupe du Monde 2018 en Russie, Kylian Mbappé n’a jamais renié ses origines algériennes. En 2018 déjà, il avait assuré être fier de ses origines. « J’ai des origines. Ma nationalité est française mais mes origines sont algériennes. Je ne peux renier mes origines et je suis très content », avait-il déclaré il y a quelques années.

Aurélien Tchouaméni supporte les Lions

Aurélien Tchouaméni, coéquipier de Kylan Mbappé, en sélection, a quant à lui facilement tranché, souhaitant la qualification des Lions Indomptables pour la Coupe du monde au Qatar.  « Je les supporte car c’est une partie de moi. Mes parents sont d’origines camerounaises. J’ai eu l’occasion d’aller au Cameroun plusieurs fois. J’y étais encore l’hiver dernier donc oui je suis. On avait mise au vert à Marseille et j’avais mis le match (contre l’Algérie) avec William (Saliba). On était forcément déçu du résultat mais il y a un deuxième match et on verra ce qu’il va se passer », a déclaré Aurélien Tchouaméni.