Avec la menace de retirer l’organisation de la CAN 2025 à la Guinée, l’Algérie peut être une alternative crédible pour accueillir cet évènement continental.

Et si l’Algérie revenait de nouveau au premier plan en organisant un grand évènement comme la coupe d’Afrique des nations ? On se souvient, la déception de 2017 était énorme pour la FAF qui a présenté un dossier solide mais qui a finalement été refusé. Depuis, bon nombre d’informations circulent concernant le retrait de l’organisation de la CAN 2025 à la Guinée qui n’est pas du tout prête à l’heure actuelle.

Depuis, on entend parler d’une possible candidature algérienne pour récupérer l’organisation de la plus prestigieuse des compétitions continentales. Si au départ, c’était une information sans confirmation, la dernière sortie du ministre de la jeunesse et des sports Abderrezak Sebgag vient confirmer les intentions algériennes. C’est ce qu’il a confirmé lors de l’ouverture de la conférence nationale des cadres du ministère.

L’Algérie en mesure d’organiser la CAN

« A cette date, les infrastructures seront prêtes. Je ne vois pas d’inconvénients par rapport à cette histoire. Désormais, il faut en discuter et étudier l’idée avec la Fédération algérienne de football », a-t-il déclaré avant d’ajouter : «Si aucune décision n’est encore prise, je pense qu’en 2023, on sera assez à l’aise par rapport aux infrastructures.» Une façon d’ouvrir clairement la porte à une possible organisation de la CAN 2025.  Encore faut-il que la Guinée se désiste ou que la CAF décidé de changer de pays organisateur.

Pour rappel, l’Algérie avait présenté un dossier de candidature en 2017 pour remplacer la Libye en guerre mais finalement, c’est le Gabon qui a remporté la mise. La dernière fois que l’Algérie a organisé la CAN remonte à 1990 et où les Verts avaient été sacrés pour la première fois de leur histoire.