Secouée par une crise financière aiguë, depuis plusieurs mois la JS Kabylie  pourra avoir enfin ses caisses renflouées. Les dirigeants du club ont conclut avec plusieurs sponsors qui devront accompagner la JS Kabylie cette saison.

Le président de la JS Kabylie, Yazid Iarichéne a annoncé l’arrivée de trois sponsor à savoir Mobilis, Cevital et le Condor.  « On a conclu un accord avec trois nouveaux sponsors à savoir, le groupe Condor, Mobilis et enfin Cevital. J’ai eu à discuter avec Isaad Rebrab justement et celui-ci m’a confié qu’il était toujours là pour aider la JSK. Aussi, deux ou trois autres sponsors seront avec nous dans les prochaines semaines », a-t-il déclaré sur la chaine du club.

Par rapport aux inquiétudes des supporters qui craignent que les nouvelles recrues ne soient pas qualifiées à cause des dettes de la Chambre de résolution des litiges (CRL), le président de la JSK rassure. « Pour les dettes de la CRL, je les réglerai incessamment. Cela dit, les nouvelles recrues seront qualifiées pour le premier match de la phase retour. En ce qui concerne les arriérés des employés du club dont les joueurs, je leur accorderai 2 à 3 salaires avant la reprise du championnat. J’ai tenu une réunion avec les joueurs vendredi, dans l’après- midi, je leur ai tenu un discours motivant. J’ai 5 mois à la tête du club, certains joueurs ont perçu trois mensualités, d’autres deux, et le reste un salaire », a-t-il annoncé.

Iarichéne reçu par le wali de Tizi-Ouzou

Reçu par le wali de Tizi Ouzou, Djilali Doumi, dans la journée de mercredi dernier, Yazid Iarichéne lui a expliqué la situation dans laquelle il a trouvé le club avant que celui-ci ne lui donne des assurances quant à la décision des pouvoirs publics de venir en aide au club le plus titré d’Algérie. « Je remercie le wali pour tout ce qu’il a fait pour que la JS Kabylie soit à l’abri du besoin. Il m’a donné de solides garanties et je ne vous cache pas que c’est un soulagement pour moi. On a vécu des moments difficiles, car personne n’aurait pu faire face à une telle situation. Dieu merci, la situation s’améliore et les caisses du club se renflouent », a-t-il conclu.