Le président de la JS Kabylie, Yazid Yarichane, a annoncé, ce jeudi 10 février, sa décision de démissionner de la présidence du club, suite la défaite essuyée par son club face au MC Alger en match comptant pour la mise à jour de la 15e journée du championnat Ligue 1 Mobilis. 

Quelques mois seulement après sa désignation à la tête du club kabyle, Yazid Yarichane, jette déjà l’éponge. Celui qui remplacé Cherif Mellal, accuse les autorité d’avoir abandonné le club, qui traverse une cirse financière très aigue à la suite du départ de tous les sponsors. « Je confirme ma démission de la présidence du club, ma décision est irrévocable », a annoncé Yazid Yarichane en conférence de presse ayant suivi la défaite de la JSK face au MCA (0-1).

Yarichane a été élu en mars dernier nouveau président du conseil d’administration, mais l’équipe en place, dont Cherif Mellal avait contesté le vote de l’assemblée des actionnaires. Ce n’est qu’après la décision de la justice que les nouveaux dirigeants à leur tête Yazid Yarichane se sont présentés en compagnie d’un huissier de justice et des services de sécurité et ont pris possession des lieux après avoir forcé l’entrée.

Depuis, Yazid Yarichane a été impliqué dans plusieurs polémiques. Il fait face également à l’exode des sponsors. Avec a dette s’élevant à  plus de 132 milliards de centimes, le désormais ex-président de la JS Kabylie, n’a trouvé mieux que de démissioner.