La justice prononce son verdict dans l’affaire de l’ex-président de la JSK Cherif Mellal

La justice prononce son verdict dans l'affaire de l'ex-président de la JSK Cherif Mellal 1
Cherif Mellal

L’ex-président de la JS Kabylie, Cherif Mellal vient d’être relaxé par la justice. En prison depuis le 19 janvier 2023, Cherif Mellal est désormais libre.

En octobre dernier, l’ex-président de la JS Kabylie Cherif Mellal a été condamné à 18 mois de prison ferme par le tribunal de Sidi M’hamed (Alger) pour « atteinte à l’intégrité nationale ». Ce lundi 8 janvier, la Cour d’Alger a prononcé son relaxe.

« L’appel a porté sur un jugement pénal rendu par le tribunal de Sidi Mhamed en date du 16/10/2023 l’ayant condamné à une peine de 18 mois de prison ferme et 20000 da d’amende ferme et ce pour de prétendus faits d’atteinte à l’intégrité du territoire national (article 79 du code pénal) », annonce son avocate.

« Lors du procès en appel tenu en date du 25/12/23 le représentant du ministère public avait requis l’aggravation de la peine. L’affaire a été mise à l’examen pour l’audience d’aujourd’hui le 08/01/2024.La cour vient d’infirmer le jugement de condamnation et statuant de nouveau ordonne sa relaxe », précise son avocate, Me Fetta SADAT.

Cherif Mellal a été président du club kabyle entre février 2018 et septembre 2021. Durant son règne, la JSK a remporté une coupe de la Ligue et a perdu une finale de la Coupe de la CAF face au Raja de Casablanca sur le score de 1-2, samedi 10 juillet 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *