L’avocat de Youcef Atal fracasse la justice française

L'avocat de Youcef Atal fracasse la justice française 1

Le procès de Youcef Atal s’est ouvert ce lundi après-midi au tribunal de Nice. L’avocat de l’international algérien, Me Antoine Vey, a vivement contesté la compétence de la justice française dès le début de l’audience.

C’est un coup de tonnerre. Dans sa plaidoirie, Me Antoine Vey fracasse la justice française : « Est-ce que nous sommes véritablement dans l’application stricte de la loi française ? » L’avocat explique que la vidéo incriminée a été diffusée dans une langue étrangère depuis l’étranger, et Youcef Atal est de nationalité étrangère. Me Antoine Vey plaide l’incompétence de la justice française de cette affaire.

La procureure de la République près le tribunal de Nice, a répondu en soulignant que le joueur algérien est domicilié à Nice. « Youcef Atal réside effectivement à Nice. Cependant, il a publié ce message sur son compte Instagram, suivi par un public principalement lié à l’OGC Nice. De plus, une partie de la communauté française qui le suit est arabophone », a argumenté la procureure Maud Marty.

Procès de Youcef Atal : L’avocat plaide l’incompétence juridictionnelle

La défense a poursuivi son argumentation en mettant en doute la légitimité de l’affaire, soulignant que la vidéo incriminée a été partagée sur les réseaux sociaux en dehors du territoire français. Me Antoine Vey a plaidé en faveur d’une évaluation approfondie de la situation, remettant en cause la compétence juridictionnelle de la justice française.

Par ailleurs, le procès, initialement prévu à 13h30, a commencé avec un retard de plus de 30 minutes en raison d’un changement de salle pour Youcef Atal. Face à l’affluence de nombreux journalistes, le tribunal a décidé de se déplacer vers une salle plus spacieuse pour juger le footballeur accusé de provocation à la haine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *