Joueurs algériens convoqués par l’Espagne : La FAF réagit

Joueurs algériens convoqués par l'Espagne : La FAF réagit 1

La Fédération algérienne de football (FAF) a réagi à l’annonce de la convocation de deux jeunes joueurs algériens évoluant en Espagne pour rejoindre l’équipe nationale espagnole des moins de 19 ans. Cette décision a créé la surprise parmi les fans de football en Algérie, et la FAF a tenu à clarifier la situation.

Les deux joueurs en question sont Rayane Belaid, âgé de 18 ans, qui joue en tant qu’attaquant pour l’Atlético Madrid, et Yani Sanhadji, également âgé de 18 ans, qui occupe également la position d’attaquant pour le Real Betis Séville. L’annonce de leur convocation par la Fédération espagnole de football (FEF) pour représenter l’Espagne lors de la phase de qualification de la Coupe d’Europe des moins de 19 ans a pris de court de nombreux amateurs du football en Algérie. D’autant plus que les deux joueurs sont également sur la liste de l’équipe d’Algérie U20.

La FAF a publié ce vendredi 3 novembre 2023, un communiqué dans lequel elle expliquait que les parents de Rayane Belaid et Yani Sanhadji avaient initialement donné leur accord pour que leurs enfants rejoignent l’équipe nationale algérienne des moins de 20 ans. Le sélectionneur national, Yacine Manaa, avait convoqué ces joueurs conformément aux procédures habituelles.

Les deux joueurs n’ont pas répondu à la convocation de l’Algérie

La fédération révèle que les convocations envoyées aux joueurs pour rejoindre l’équipe nationale algérienne lors de la première étape d’entraînement sont restées sans réponse. En effet, Rayane Belaid et Yani Sanhadji ont attendu la liste de la Roja pour ensuite choisir de représenter l’Espagne lors de la compétition des moins de 19 ans, mettant ainsi fin aux espoirs de la FAF de les intégrer dans l’équipe nationale algérienne.

Cette décision des jeunes joueurs a suscité des débats au sein de la communauté du football en Algérie. Certains ont critiqué le manque de loyauté envers leur pays d’origine, tandis que d’autres ont soutenu le droit des joueurs à choisir librement l’équipe nationale pour laquelle ils souhaitent jouer, en mettant en avant leur droit à une carrière internationale prometteuse.