Coupe d’Afrique 2025 : Le message clair de l’Algérie à la CAF et la FIFA

Coupe d'Afrique 2025 : Le message clair de l'Algérie à la CAF et la FIFA 1

Le nouveau président de la Fédération algérienne de football (FAF) Walid Sadi s’est rendu ce mardi 10 octobre, à Zurich, en Suisse, pour y rencontrer le président de la Fédération internationale de football (FIFA), Gianni Infantino. Le patron du football algérien a rendu compte de cette rencontre dans un entretien express à la Télévision algérienne.

En effet, selon les déclarations de Walid Sadi, les deux responsables ont abordé plusieurs questions, notamment le football féminin, la formation, les centres de formation et l’amélioration de l’arbitrage, entre autres. Mais le président de la FAF n’a pas manqué de profiter de sa présence au siège de la FIFA pour passer des messages clairs à son président ainsi qu’aux dirigeants de la Confédération africaine de football (CAF).

L’Algérie prête à organiser toute manifestation

Après l’épisode controversé de l’édition de 2025 de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2025) attribuée par la CAF au Maroc, Walid Sadi ne pouvait visiblement pas s’empêcher d’envoyer des messages, même subliminaux, à la FIFA et à la CAF. « L’Algérie vit une révolution dans la réalisation des équipements sportifs et la construction de stades dimension mondiale », a dit le président de la FAF au président de l’Instance footballistique mondiale.

En fait, c’était juste une introduction pour transmettre le message principal que Walid Sadi avait à faire passer. Seulement pour dire que « l’Algérie est prête pour l’organisation des manifestations continentales et mondiales », ajoutant que « l’Algérie a toujours été la première à accueillir tous ses invités ». « Et c’est à partir de cela que j’ai invité officiellement le président de la FIFA à venir en Algérie à l’occasion la plus proche », a-t-il ajouté.