CDM 2030 : La Une du journal espagnol Marca aggrave la déception du Maroc

Une carte publiée par le journal espagnol Marca aggrave la déception du Maroc. Le quotidien sportif a représenté une infographie de la Coupe du monde 2030, avec une carte du Maroc sans les territoires occupés du Sahara occidental.

Cette publication n’a pas manqué de susciter le mécontentement au Maroc, provoquant une réaction en chaîne dans les médias et les réseaux sociaux. Sur les plateformes, la colère est palpable. Les internautes marocains se sont précipités pour exprimer leur indignation envers le journal espagnol, l’accusant de provocation délibérée.

La publication de cette carte par Marca a rapidement enflammé la toile, un acte perçu comme une provocation insensée au début des préparations autour de la Coupe du Monde 2030, pour laquelle l’Espagne, le Portugal et le Maroc forment le trio organisateur.

Alors que la FIFA officialisait cette décision d’attribuer l’organisation du tournoi mondial au trio, la publication de la carte par Marca est apparue comme une épine dans le pied des préparations conjointes. Le tollé qui s’en est suivi a été de grande ampleur de quoi enfoncer le Maroc qui demeure en délibération quant au choix de ses villes hôtes. Le royaume chérifien n’aura visiblement droit qu’à un seul stade. Ce qui contrarie l’équipe organisatrice marocaine qui veut participer avec au moins, quatre stades, comme l’Espagne et le Portugal.

Pour rappel, la Coupe du Monde 2030 sera organisée conjointement par six pays, dont l’Espagne, le Portugal et le Maroc. Bien que la FIFA ait exprimé des intentions d’unifier le monde, il existe des motivations sous-jacentes à cette décision. Le tournoi se déroulera sur trois continents, et son approbation semble déjà bien avancée malgré quelques critères techniques à valider.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut