Après le retrait de l’Algérie, la CAF désigne les organisateurs des CAN 2025 et 2027

Coupe d'Afrique 2022
Coupe d'Afrique 2022

C’est désormais connu. La Confédération africaine de football (CAF) a annoncé officiellement les noms des pays appelés à accueillir les phases finales de la Coupe d’Afrique des nations des années 2025 et 2027. L’annonce a été faite, ce mercredi 27 septembre, par le président de l’Instance africaine, le Sud-Africain Patrice Motsepe.

En effet, lors d’une conférence de presse animé par le président de la CAF et certains membres du Comité exécutif (ComEx), il a été annoncé que la 35e édition de la CAN, programmée pour l’été 2025, a été attribuée sans surprise au Maroc. Comme annoncé auparavant par de nombreux journalistes africains, notamment l’Algérien Hafid Derradji de BeIN Sport qui avait dénoncé cela depuis près d’une année déjà.

Pour ce qui de la Coupe d’Afrique des nations de 2027, soit la 36e édition, le ComEx de la Confédération africaine de football a décidé d’attribuer son organisation au trio de l’Afrique de l’Est, en l’occurrence l’Ouganda, le Kenya et la Tanzanie. Ce sera la première fois qu’une CAN sera organisée conjointement par trois pays et c’était plutôt prévisible dans la mesure où il est très difficile d’organiser seul un tournoi continental à 24 équipes.

L’annonce faite ce mercredi par la CAF met fin à des mois de spéculations, de supputations et de rumeurs qui ont émaillée la question du pays d’accueil de la CAN 2025. Une question accompagnée par une rivalité très agressive entre Marocains et Algériens. L’Algérie a retiré sa candidature mardi pour ne pas cautionner ce qui a été dénoncé comme le parti pris de la CAF en faveur de la candidature marocaine. La FAF explique également que l’organisation de cette compétition n’est plus une priorité.