Djamel Belmadi en plein cauchemar

Djamel Belmadi, le sélectionneur algérien, est en plein cauchemar à l’approche du stage de la sélection. Entre des désaccords avec le ministère concernant la localisation du stage, la blessure de Houssem Aouar et la perturbation du stage, Belmadi est confronté à une situation complexe.

Depuis son arrivée à la tête de la sélection algérienne en 2018, Djamel Belmadi n’a jamais connu une période aussi difficile. Son humeur sombre depuis son retour en Algérie vendredi dernier témoigne de la tourmente qui entoure le stage prévu pour ce mois de septembre. Initialement prévu au Centre technique de Sidi Moussa à partir du 4 septembre, ce stage avait été délocalisé à Tabarka, en Tunisie, dans le but de préserver les pelouses du Centre après des travaux d’entretien, comme l’avait précédemment annoncé la Fédération algérienne de football (FAF) dans un communiqué officiel.

Cependant, le ministère de la tutelle a finalement opposé son veto à la tenue de ce stage à l’étranger, obligeant ainsi les Verts à rester à Annaba. Cette décision a suscité des réactions mitigées au sein du staff de la sélection. Malgré son désaccord, le sélectionneur national a dû se plier à cette décision ministérielle, ce qui aurait exacerbé sa frustration.

Belmadi furieux contre les responsables du CTM

Djamel Belmadi a vivement critiqué l’état déplorable de la pelouse au Centre de Sidi Moussa, qu’il attribue à l’incompétence et au manque de professionnalisme des responsables. Cette critique n’a fait qu’accentuer son désarroi face à la situation.

Pour couronner le tout, la participation de Houssem Aouar au stage des Verts est désormais incertaine. Le milieu de terrain de la Roma a été contraint de quitter le terrain lors d’un match contre le Milan AC en raison d’une blessure musculaire. L’ancien joueur de l’Olympique Lyonnais a ressenti une douleur à la cuisse et a immédiatement demandé un remplacement.

Tant le staff technique de la sélection que les supporters algériens espèrent qu’Aouar ne sera pas absente pour longtemps. L’entraîneur des Fennecs, Djamel Belmadi, qui avait convoqué Aouar pour les deux prochains matches de la sélection algérienne, notamment contre la Tanzanie, dans le cadre des éliminatoires de la CAN, et contre le Sénégal, lors d’un match amical.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut