Hafid Derradji licencié par beIN Sports pour ses positions contre le Maroc ? La réponse fracassante

Hafid Derradji licencié par beIN Sports pour ses positions contre le Maroc ? La réponse fracassante 1

La position du groupe médiatique qatari, beIN Sports, quant aux plaintes déposées par le Maroc contre le célèbre commentateur sportif, Hafid Derradji, est connue. Elle est sans appel. Hafid Derradji n’est non seulement pas « viré », mais il est promu.

Hafid Derradji licencié de beIN Sports ? Assurément pas. Son employeur a clairement répondu à sa manière aux plaintes déposées contre lui par des parties très proches du Maroc. Le groupe médiatique sportif qatari a, en effet, accordé de nouvelles responsabilités au commentateur algérien qui devient ainsi l’icône de la chaîne, notamment après le départ, le mois passé, de Lakdar Berriche, l’autre Algérien de beIN Sports.

À vrai dire, le groupe qatari, tout en rejetant les fausses allégations portant préjudice à sa réputation, affiche son soutien à Hafid Derradji. Ce dernier est accusé par les Marocains, « d’exploiter son réseau et sa renommée, pour propager des sentiments de rancune et de haine entre les peuples et les supporters sportifs arabes, via ses publications et déclarations multiples sur les réseaux sociaux ».

Ils sont allés jusqu’à prétendre que le commentateur s’en prend au Maroc, son peuple et ses institutions. Les Qataris ne cèdent pas ainsi à l’énorme pression exercée par des parties marocaines qui ont même menacé de boycotter les chaînes beIN Sports.

Hafid Derradji : le commentateur mal-aimé des Marocains

Tout est assujetti à des polémiques souvent interminables entre l’Algérie et le Maroc. Hafid Derradji, pour ne parler que de son cas, a déjà été pris pour cible par la presse marocaine à plus d’une fois. On se rappelle l’épisode du mois de janvier 2022, lorsque le commentateur algérien avait été « lynché » sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter.

À l’origine de cette compagne haineuse, un tweet « fabriqué » attribué au journaliste dans lequel il aurait maltraité une abonnée marocaine. L’affaire a même pris une autre dimension, puisque le Club des avocats au Maroc a déposé une plainte auprès du Procureur général qatari à l’encontre du commentateur sportif de beIN Sports, Hafid Derraji, « pour dénigrement et injures sur les réseaux sociaux ». Mais, les Marocains sont vite déboutés par la justice. Le parquet qatari avait, en effet, rejeté la plainte, et ce, à l’issue d’une enquête menée par la police économique et électronique.