La JS Kabylie interdite de recrutement par la FIFA ?

La JS Kabylie se retrouve encore une fois dans de sales draps avec ses problèmes de paiement des salaires de ses joueurs partis vers d’autres cieux. Selon le journaliste Samir Lamari, la Fédération internationale de football (FIFA) a donné raison à l’ex-défenseur central du club kabyle, le Malien Yacouba Doumbia, qui réclame ce que la JSK lui doit comme arriérés de salaires.

Selon la même source, cette situation va encore bloquer la JS Kabylie, notamment durant la période des transferts. En effet, le même journaliste pense que la JSK est interdite de recrutement pour le prochain mercato. « Suite au non-respect des décisions de la FIFA et l’expiration des délais fixés en faveur du Club Africain (Tunisie-Transfert de Zerdoum) et de l’ancien joueur, le Malien Doumbia, la JSK est officiellement interdite de recrutement pour le prochain mercato estival », a écrit le journaliste.

Si le club du Djurdjura veut lever cette interdiction de recrutement, la direction doit payer les dettes soulevés par les anciens joueurs ainsi que les pénalités de retard. L’entreprise publique de téléphonie Mobilis, actionnaire majoritaire du club devrait encore mettre la main à la poche pour ne pas tomber dans les travers du blocage.

Il faut dire que cette situation a déjà été vécue avant le mercato d’hiver avec le cas Redouane Zerdoum qui a rejoint la JSK en provenance du Club Africain (Tunisie). Le club kabyle n’ayant pas payé le montant du transfert au club tunisien, n’a pas pu qualifier le Bosniaque Semir Smajlagic et le France-algérien Rachid Aït Athmane. La direction de la JSK et son actionnaire majoritaire, Mobilis, devraient agir très vite pour mettre de l’ordre dans les finances du club s’ils veulent que le club fonctionne normalement après l’éloignement du purgatoire.

Retour en haut