Coupe d’Afrique en Algérie : La grosse annonce de la Fédération marocaine

L’Algérie s’apprête à accueillir les 11 délégations africaines dont les équipes nationales vont participer à la phase finale de la coupe d’Afrique des nations (CAN) des U17. Cette CAN des moins de 17 ans est qualificative à la coupe du monde de la catégorie prévue du 10 novembre au 2 décembre 2023 qui devait se tenir au Pérou avant que la FIFA ne la lui retire pour impréparation.

Cela dit, la Confédération africaine de football (CAF) s’inquiétait seulement pour le Maroc qui pourrait, encore une fois, boycotter cette compétition abritée par l’Algérie, après l’avoir fait à l’occasion du 7e Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2023) dédié aux joueurs locaux. D’ailleurs, la semaine dernière, l’Instance présidée par Patrice Motsepe aurait menacé de sévir contre le Maroc s’il venait à s’absenter à l’occasion de cette CAN des U17.

Et visiblement, la CAF semble avoir été écoutée par la Fédération royale marocaine de football (FRMF) de Fouzi Lekjaa qui aurait pris sa décision définitive concernant la participation marocaine à la CAN des U17 que l’Algérie abritera du 29 avril au 19 mai. Les Marocains devraient se rendre en Algérie sans exigence extra-sportive, comme cela a été le cas à l’occasion du CHAN 2023, quand Fouzi Lekjaa exigeait que la sélection de son pays soit transportée par la Royal Air Maroc par un vol direct de Rabat vers Constantine, en contradiction avec la décision politique algérienne de fermer le ciel aux avions marocains.

Selon des médias arabophones marocains, la FRMF de Fouzi Lekjaa a décidé de faire participer la sélection marocaine des U17 à la CAN algérienne. Lors d’une réunion avec le bureau fédéral et le staff technique, le patron du foot marocain a même loué les bienfaits d’une participation à la CAN des moins de 17 ans, notamment le fait qu’elle soit qualificative à la coupe du Monde. A cette occasion, il n’a pas eu l’idée de rappeler les menaces de la CAF en cas d’un nouveau boycott.

Retour en haut